FR EN

Alfons Flores
Décorateur

Artiste de la saison 18/19

Né près de Barcelone, Alfons Flores commence à travailler comme scénographe en 1978 au sein du groupe GAT de l’Hospitalet del Llobregat (Barcelone) dont il est l’un des fondateurs. Il crée des décors pour le théâtre, l’opéra et l’événementiel (Millenium’s End Celebration à Saint-Jacques de Compostelle, Exposition Internationale de Saragosse 2008, Exposition Universelle de Shanghai 2010, installation dans la station de métro « Onze de Setembre » à Barcelone). Il travaille avec des metteurs en scène tels Calixto Bieito, Josep Maria Mestres, Carlos Wagner, Joan Anton Rechi, Guy Joosten, Àlex Ollé et Carlus Padrissa (La Fura dels Baus) dans des théâtres lyriques tels que le Gran Teatre del Liceu de Barcelone, le Teatro Real de Madrid, l’English National Opera, la Scala de Milan, le Komische Oper de Berlin, l’Opéra de Sydney, le Théâtre de Bâle, l’Opéra de Lyon, l’Opéra de Francfort et le Staatsoper de Stuttgart, entre autres. Parmi ses scénographies d’opéra les plus représentatives, citons : Carmen (1999 et 2011), Un bal masqué (2000, 2010, 2013, 2105), Don Giovanni, La Chauve-souris (2002), Manon (2003), L’Enlèvement au sérail (2004), Wozzeck (2005 et 2009), La Fanciulla del West (2007), Le Grand Macabre (2009), Grandeur et décadence de la ville de Mahagonny, Adriana Lecouvreur (2010), Le Roi Roger, Quarttet de Luca Francesconi, Tristan et Isolde, OEdipe d’Enescu (2011), Le Duc d’Albe de Donizetti (2012), Erwartung / Le Prisonnier (2013), Madame Butterfly, Faust, Daphné, Le Vaisseau fantôme (2014), Pelléas et Mélisande, L’Élixir d’amour et Le Trouvère (2015), Norma (2016).
Plus récemment, il a créé les scénographies d’Alceste et Mefistofele à l’Opéra national de Lyon, La Damoiselle élue et Jeanne d’Arc au bûcher à l’Opéra de Francfort, Faust au Teatro Real de Madrid (avec Alex Ollé), Love Life à Freiburg (avec Joan Anton Rechi). Son travail a été couronné par le Barcelonian Critics Theater Award en 1996 pour la meilleure scénographie (La Cabeza del Dragón), en 1998 pour les meilleurs croquis de ses costumes (Farsa y Licencia de la Reina Castiza) et en 2009 pour le meilleur décor (Heartbreak House). En 2000, il s’est vu décerner le Irish Times Theater Award pour le décor des Comédies barbares.

Projet :
Turandot à Tokyo (avec Alex Ollé).

À retrouver dans