Communiqué du 13 février 2018

Les danseurs Letizia Galloni et Paul Marque, lauréats des Prix de la Danse de l'Arop

Paul Marque et Letizia Galloni
© Julien Benhamou / OnP
12 février 2018Les Indes galantes de Clément Cogitore, Prix du Public au Festival du Court Métrage de Clermont-Ferrand 3 mars 2018Résultats du Concours de promotion du Ballet de l’Opéra national de Paris

Depuis sa création, l’Arop se donne pour mission de soutenir les jeunes artistes de l’Opéra national de Paris. Dans ce cadre, depuis 1986, les membres de l’Arop décernent les Prix de la Danse qui récompensent une danseuse et un danseur du Ballet de l’Opéra ayant interprété plusieurs variations pendant la saison précédente. 58 ont été ainsi primés. 27 ont, depuis, été nommés Étoiles.


Les Prix de la Danse de l’Arop pour la saison 2016-2017 sont décernés à Letizia Galloni (Coryphée) et Paul Marque (Sujet)


Letizia Galloni

Letizia Galloni dans « La Fille mal gardée » de Frederik Ashton
Letizia Galloni dans « La Fille mal gardée » de Frederik Ashton © Benoite Fanton / OnP

Née en 1991 à Rome (Italie), Letizia Galloni a commencé la danse à l’âge de 6 ans au Conservatoire de Musique et de Danse de Melun en Seine-et-Marne.

2001
Entre à l’École de danse de l’Opéra national de Paris.

2009
Est engagée dans le Corps de ballet de l’Opéra national de Paris.

2012
Promue « Coryphée ».

Principaux rôles
Danse arabe et Pastorale / Casse-Noisette (Rudolf Noureev), Pas de trois, Danse espagnole et Grand cygne / Le Lac des Cygnes (Rudolf Noureev), Lise / La Fille mal gardée (Frederick Ashton), Rosalba / Rain (Anne Teresa. de Keersmaeker), Verklärte Nacht (Anne Teresa de Keersmaeker), L’Elue / Le Sacre du printemps (Pina Bausch), In Creases (Justin Peck), Hippolyte et Papillon / Le Songe d’une nuit d’été (George Balanchine), Drumming Live (Anne Teresa de Keersmaeker).

Créations à l’Opéra national de Paris
Boléro (Sidi Larbi Cherkaoui, 2013), Together Alone (Benjamin Millepied, 2015), Clear, Loud, Bright, Forward (Benjamin Millepied, 2015), La Nuit s’achève (Benjamin Millepied, 2016), Entre chien et loup (Justin Peck, 2016).


Paul Marque

Pauk Marque dans « Le Songe d'une nuit d'été » de George Balanchine
Pauk Marque dans « Le Songe d'une nuit d'été » de George Balanchine © Agathe Poupeney / OnP

Né en 1997 à Dax (Landes), Paul Marque a débuté la danse à l’âge de 4 ans dans une école privée.

2008
Entre à l’École de danse de l’Opéra national de Paris.

2014
Engagé dans le Corps de ballet de l’Opéra national de Paris.

2015
Promu « Coryphée ».

2016
Promu « Sujet ».

Principaux rôles
Deuxième trio / Les Variations Goldberg (Jerome Robbins), Pas de deux des paysans / Giselle (Jean Coralli et Jules Perrot), Aria II deuxième pas de deux / Violin Concerto (George Balanchine), Oberon / Le Songe d’une nuit d’été (George Balanchine), Pas de deux des écossais / La Sylphide (Pierre Lacotte), Danse napolitaine / Le Lac des cygnes (Rudolf Noureev), Rubis / Joyaux (George Balanchine), Deuxième pas de trois / Agon (George Balanchine), Basilio et le Gitan / Don Quichotte (Rudolf Noureev).

Créations à l’Opéra national de Paris
Blake Works I (William Forsythe, 2016).

Prix et distinctions
Médaille d’or au Concours international de ballet de Varna de 2016.