Présentation d’un pass sanitaire valide obligatoire

En savoir plus

Communiqué du 23 août 2021

HOMMAGE DE L’OPÉRA NATIONAL DE PARIS À CHARLES BURLES

Le Palais Garnier
© Jean-Pierre Delagarde / OnP
12 août 2021HOMMAGE DE L’OPÉRA NATIONAL DE PARIS À MICHEL LACLOTTE
L’Opéra national de Paris rend hommage au ténor Charles Burles qui vient de disparaître à l’âge de 85 ans. Grande figure de l’art lyrique français, il fut un magnifique interprète sur les scènes de l’Opéra de Marseille et l’Opéra-Comique. Après des débuts à l’Opéra de Paris au début des années 1970, Rolf Liebermann fait régulièrement appel à lui et l’associe, notamment, aux productions de Platée de Rameau (1977), du Couronnement de Poppée de Monteverdi (1978), de Tom Jones de Philidor (1979), de Boris Godounov de Moussorgski (1980), de La Fille du régiment de Donizetti (1980) et de diverses opérettes d’Offenbach. Si, selon Jean Gourret, son « aigu exceptionnel, sa virtuosité éblouissante dans les vocalises, son art consommé de la demi-teinte » lui permettent de briller dans le répertoire belcantiste, le public de l’Opéra de Paris le redécouvre, à la fin des années 1990 jusqu’au début des années 2000, dans des œuvres de Mozart (Les Noces de Figaro en 1997), Bizet (Carmen en 1998), Puccini (Tosca en 1998 et Turandot en 1997, 1999 et 2002). Sur nos scènes, Charles Burles a chanté sous la direction de Michel Plasson, Georges Prêtre, James Conlon, et dans des mises en scène de Giorgio Strehler, Joseph Losey, Francesca Zambello, Robert Carsen.  

Haut de Page