FR EN
Saison passée ? (prévoir header particulier si oui) : Oui

La belle-mère amoureuse

Amphithéâtre Bastille - du 11 au 13 février 2016

Voir les séances S’abonner Réserver Poser une option Ce spectacle n’est pas disponible en abonnement

La belle-mère amoureuse

Nouveau spectacle

Jeune Public - Opéra - Production de l'Académie Parodie d’Hippolyte et Aricie de Jean-Philippe Rameau - Centre de musique baroque de Versailles

Voir les séances S’abonner Réserver Poser une option Ce spectacle n’est pas disponible en abonnement

Offres personnelles sur ce spectacle

Amphithéâtre Bastille - du 11 au 13 février 2016

1h20 sans entracte

À propos

En quelques mots :

Le premier opéra de Rameau Hippolyte et Aricie (1733) connut un grand succès qui lui valut d’être parodié plusieurs fois à la Comédie-Italienne. Mêlant les plus belles pages de la partition à des refrains populaires, le spectacle imaginé par Jean-Philippe Desrousseaux à partir de la parodie de Favart (1742) met en scène chanteurs et marionnettes autour d’un théâtre baroque miniature. Un Hippolyte nigaud, une Phèdre hystérique, un Thésée harcelé aux enfers par sa première femme, animent une réécriture ludique qui métamorphose à loisir le sublime en grotesque dans un miroir déformant riche de surprises.
Ce spectacle invite à la découverte de l’inventivité parodique, en marge de la culture officielle des Lumières.

Représentations tout public - Voir les séances
12 fév. 2016 à 20h
13 fév. 2016 à 15h et 20h

Représentations scolaires - Comment réserver ?
11 fév. 2016 à 14h
12 fév. 2016 à 14h

Conférence Autour de La Belle-mère amoureuse


Acte I

Le temple de Diane

Aricie se lamente dans le temple de Diane à qui elle s’apprête à offrir ses vœux. Amoureuse du prince Hippolyte, elle doute des sentiments du jeune homme. Mais il survient et lui déclare sa flamme, non sans embarras. Prêts à convoler, ils sont arrêtés par Phèdre qui exhorte la jeune fille à la sagesse et à la réclusion. Aricie raille ces conseils. Phèdre, secrètement amoureuse d’Hippolyte, son beau-fils, laisse éclater sa colère. La déesse Diane paraît alors et promet d’accorder sa protection aux jeunes amants. Restée seule avec sa suivante Œnone, Phèdre lui annonce avec moquerie la mort de Thésée. Œnone l’engage à offrir la couronne à Hippolyte pour gagner son cœur.

Acte II

Les Enfers

Thésée, retenu aux Enfers où il est descendu en compagnie de son ami Pirithoüs pour enlever Proserpine, est tourmenté par la furie Tisiphone. Il supplie Pluton, dieu des Enfers, de lui permettre de retourner sur Terre. Furieux que Thésée ait voulu lui voler sa femme, il s’y oppose ; mais les Parques annoncent que le destin de Thésée n’est pas de mourir maintenant ; en retournant sur terre, il trouvera les Enfers chez lui.

Acte III

Le palais de Thésée

Croyant Thésée mort, Phèdre s’apprête à conquérir Hippolyte. Bien que ce dernier lui avoue n’aimer qu’Aricie, elle se lance sans pudeur dans une tentative de séduction de la dernière chance. Au comble de l’hystérie, elle arrache à Hippolyte son épée et veut se percer le cœur. Thésée entre alors et se méprend sur ce geste : il croit son fils incestueux. Dans sa colère, il demande à Neptune de faire périr Hippolyte.

Acte IV

Un rivage

Hippolyte, rejeté par son père, renonce à Aricie. La princesse le rejoint pourtant et tous deux s’apprêtent à fuir, lorsqu’une tempête éclate soudain, laissant paraître un monstre envoyé par Neptune. À l’issue d’un combat inégal, Hippolyte disparaît sous les yeux d’Aricie éplorée. Phèdre survient. Apprenant la mort du jeune homme, la belle-mère amoureuse se repend de son crime, invoque la clémence des dieux, et disparaît aux Enfers.

Acte V

Le temple de Diane

Tandis qu’Aricie pleure la mort d’Hippolyte, Diane paraît et la console en lui rendant le prince, qui ne s’explique pas lui-même comment il a échappé au monstre. La déesse unit les deux amants. Mais Phèdre et Thésée ne seront pas de la noce ! Elle offre ses forêts en partage à Hippolyte et Aricie, où ils pourront régner et vivre heureux.

  • La Belle-mère amoureuse

    Jeune Public - Opéra

    D’après les textes de Riccoboni et Romagnesi (1733) et de Favart (1742)

    • Mezzo-Soprano :

      Caroline Meng

    • Baryton :

      Alain Buet

    • Marionnettiste :

      Gaëlle Trimardeau

      Bruno Coulon

      Jean-Philippe Desrousseaux

    • Conception :

      Jean-Philippe Desrousseaux

    • Mise en scène :

      Jean-Philippe Desrousseaux

    • Direction musicale :

      Mira Glodeanu

    • Décors :

      Antoine Fontaine

      Edith Dufaux-Fontaine

    • Lumières :

      François-Xavier Guinnepain

    • Scénographie :

      Petr Řezač

    • Sculpture de marionnettes :

      Petr Řezač

    • Conseiller théatral :

      Françoise Rubellin

    • Adaptation :

      Benoît Dratwicki

Représentations

Disponible en audiodescription

Avantages tarifaires

Plus de places disponibles actuellement

Disponible en audiodescription

Avantages tarifaires

Plus de places disponibles actuellement

Que vous soyez membre ou non, l’Arop - Les amis de l’Opéra vous propose de réserver des places pour toutes les dates de représentation, y compris pour celles non encore ouvertes à la vente ou celles affichant complet.

Mécènes et partenaires