Yvonne Wiedstruck
Mezzo-soprano

Yvonne Wiedstruck a fait ses débuts au Komische Oper de Berlin dirigé par Harry Kupfer avant d’être invitée par Götz Friedrich à rejoindre le Deutsche Oper de Berlin où elle a notamment abordé le rôle d’Octavian du Chevalier à la rose (rôle qui a marqué ses débuts au Bayerische Staatsoper de Munich et au Royal Opera House Covent Garden de Londres). En 1996, elle fait ses débuts à la Scala de Milan dans L’Or du Rhin et au Festival de Salzbourg dans Elektra et se perfectionne auprès de Christa Ludwig.
Elle chante son premier Compositeur dans Ariane à Naxos à Munich en 1998. De 2002 à 2004, elle interprète Gutrune du Crépuscule des dieux et Ortlinde de La Walkyrie au Festival de Bayreuth et, en 2003, Brangaene de Tristan et Isolde au Festival de Glyndebourne, en 2006 Magdelene (Les Maîtres chanteurs de Nuremberg) au Théâtre du Capitole de Toulouse, en 2007 Mary (Le Vaisseau fantôme) au Bayerische Staatsoper, en 2008 Die Aufseherin (Elektra) au Festival de Munich. Au cours des dernières années, elle a ajouté à son répertoire des rôles tels que la Comtesse Geschwitz de Lulu, le Prince Orlovski de La Chauve-souris ou Fricka de L’Or du Rhin. Elle a participé aux créations d’Antigone oder die Stadt de Georg Katzer au Komische Oper, Desdemona und ihre Schwestern de Siegfried Matthus au Festival de Schwetzingen et du cycle 10 Gedichte von Mathilde Wesendonck du même compositeur au Festival de Bayreuth.
Elle a également créé plusieurs mélodies de Siegfried Wagner à la Villa Wahnfried à Bayreuth. Elle se produit régulièrement en récital avec le pianiste Semjon Skigin. Elle a chanté sous la direction de chefs d’orchestre comme Sir Colin Davis, Riccardo Muti, Lorin Maazel, Kurt Masur, Christian Thielemann, Adam Fischer, Yves Abel, Marc Albrecht, Vladimir et Mikhail Jurowski, Marcello Viotti, Pinchas Steinberg, Philippe Auguin, Thomas Sanderling, Thomas Hengelbrock.

Débuts à l’Opéra national de Paris

À retrouver dans