Ying Fang Soprano

© KK

Biographie

Née en Chine, Ying Fang a fait ses études au Conservatoire de Shanghai et à la Juilliard School of Music de New York avant d’intégrer le Lindemann Young Artist Development Program du Metropolitan Opera. En 2009, elle a été l’une des plus jeunes artistes lyriques à remporter l’une des plus prestigieuses récompenses en Chine, le China Golden Bell Award for Music. Au cours de la saison 2017-2018, elle fait ses débuts à l’Opéra de Zurich dans le rôle de Pamina (La Flûte enchantée) et à l’Opéra de Vancouver (Adina de L’Elixir d’amour). La saison suivante voit ses débuts au Festival de Salzbourg (Ilia d’Idomeneo). On peut l’entendre au Metropolitan Opera dans les rôles de Barbarina (Les Noces de Figaro), Giannetta (L’Elixir d’amour), la Fée rosée (Hänsel et Gretel), le Berger (Tannhäuser), Elvira (L’Italienne à Alger), Noémie (Cendrillon de Massenet), Ilia, Pamina. Elle interprète Morgana d’Alcina à l’Opéra de Washington, Susanna (Les Noces de Figaro) à Philadelphie, Bellezza (Il Trionfo del tempo e del Disinganno) à Lille et à Caen, Cleopatra (Giulio Cesare) et la Comtesse de Folleville (Le Voyage à Reims) au Wolf Trap Opera. Au cours de la saison 2019-2020, elle fait ses débuts au Lyric Opera de Chicago dans le rôle de Zerlina et aborde celui de Servilia (La Clémence de Titus) au Metropolitan Opera. En 2020-2021, elle fait ses débuts à l’Opéra national d’Amsterdam et à l’Opéra de Santa Fe dans le rôle de Susanna (Les Noces de Figaro). Elle se produit aussi en concert sous la direction de Susanna Mälkki, Jaap van Zweden, Franz Welser-Möst, Andris Nelsons, Roberto Abbado, Mark Minkowski, Gustavo Dudamel, Christoph Eschenbach, Andris Nelsons, etc. dans un répertoire qui inclut La Petite Messe solennelle de Rossini, La Création de Haydn, la Symphonie n°2 de Mahler, le Requiem de Mozart, le Requiem allemand de Brahms…

Débuts à l’Opéra national de Paris

Haut de Page