Information spectateurs

En savoir plus

Wolfgang Ablinger‑Sperrhacke
Ténor

Né en Autriche, Wolfgang Ablinger-Sperrhacke fait ses études à la Hochschule für Musik de Vienne auprès de Gerhard Kahry et Kurt Equiluz. Il fait ses débuts à l’Opéra national de Paris en 1997 (Goro de Madame Butterfly, Monostatos et le Premier Homme d’armes de La Flûte enchantée, Capito de Mathis der Maler, Block et l’huissier dans la création de K… de Philippe Manoury, Mime de la Tétralogie). Depuis 1999, il est régulièrement invité au Festival de Glyndebourne (Vašek de La Fiancée vendue, Révérend Adams de Peter Grimes, Monostatos, Arnalta du Couronnement de Poppée, la Sorcière de Hansel et Gretel, Tanzmeister d’Ariane à Naxos, Podestà de La finta giardiniera). Il interprète des rôles comme Valzacchi du Chevalier à la rose, Dr. Cajus de Falstaff, Pedrillo de L´Enlèvement au sérail, Aegisth d’Elektra, Piet du Grand Macabre, le Capitaine de Wozzeck, Hérode de Salomé, Pirzel des Soldats (Zimmermann), Ivan du Nez (Chostakovitch), Pollux de Der Liebe der Danae (Strauss) sur les grandes scènes lyriques internationales (La Monnaie de Bruxelles, Festival de Baden-Baden, Metropolitan Opera de New York, Royal Opera House de Londres, Festival d’Aix-en–Provence, Théâtre des Champs-Elysées, Teatro Real de Madrid, Semperoper de Dresde, Staatsoper unter den Linden de Berlin, Scala de Milan, Opéra national d’Amsterdam, Bunka Kaikan de Tokyo, Staatsoper et Volksoper de Vienne, Capitole de Toulouse, La Fenice de Venise, Bayerische Staatsoper de Munich, Staatsoper de Stuttgart, Canadian Opera Company, Festival Mozart de La Coruña, Teatro San Carlo de Naples, Festival de Bregenz, Festival de Salzbourg, Opéra de Leipzig, English National Opera, Philharmonie de Berlin, Elbphilharmonie de Hambourg). Il a participé à la première mondiale de Divorce à l’italienne de Giorgio Battistelli à l’Opéra national de Lorraine et à la première exécution mondiale scénique des Gurre-Lieder (Klaus Narr) à l’Opéra d’Amsterdam. Il a récemment chanté le rôle-titre de Barbe-Bleue d’Offenbach au Komische Oper de Berlin, Vašek (La Fiancée vendue) et Franz I (Karl V de Krenek) au Bayerische Staatsoper, le Balourd miteux (Lady Macbeth de Mzensk) à l’Opéra national de Paris, Hérode au Festival de Munich, le Capitaine (Wozzeck) à Zurich et Munich, Mime (L’Or du Rhin) au Staatsoper de Berlin.

Biographie

Le ténor autrichien Wolfgang Ablinger-Sperrhacke fait ses études à la Musikhochschule de Vienne, auprès de Gerhard Kahry (chant) et Kurt Equiluz (Lied/oratorio).

Après premières engagements à Linz, Bâle et au Gärtnerplatz de Munich il fait ses débuts en 1997 à l’Opéra National de Paris et se produit en suite en Goro/Madama Butterfly (aussi au Theatre Olympics Festival au Japon), Monostatos, ainsi que Premier Homme d’arme dans La flute enchantée (dans les productions de Wilson et de Fura del Baus), Capito/Mathis der Maler, Mime/Ring des Nibelungen et participe à la création de K…“ de Philippe Manoury (rôles de Block et l’huissier).

En 1999 il fait ses débuts au Festival de Glyndebourne où il a chanté depuis dans plus de 130 représentations: Vašek/La Fiancée vendue, Reverend Adams/Peter Grimes, Monostatos, Arnalta/L’Incoronazione di Poppea et La Sorcière grignote/Hänsel und Gretel- les deux derniers aussi semi-concertants au BBC Proms dans le Royal Albert Hall-, Tanzmeister/Ariadne auf Naxos et Podestà/La finta giardiniera.

Engangements importants: Valzacchi/Le Chevalier à la rose (Monnaie de Bruxelles, Festival de Baden-Baden, Metropolitan Opera, Covent Garden), Dr. Cajus/Falstaff (Festival d’Aix-en–Provence, Théâtre des Champs-Elysées, Teatro Real Madrid), Mime dans L’or du Rhin (Semperoper de Dresden, Staatsoper Unter den Linden, Teatro alla Scala, Salle Wilfrid-Pelletier/Montréal, De Nederlandse Opera, Bunka Kaikan/Tokyo, Staatsoper de Vienne), Siegfried-Mime (Capitole de Toulouse, La Fenice, Teatro Real, Bayerische Staatsoper, Münchner Opernfestspiele, Staatsoper Stuttgart, De Nederlandse Opera, Canadian Opera Company, Staatsoper de Vienne), Pedrillo/L´enlèvement au serail (Festival Mozart La Coruña, Teatro Real, Teatro San Carlo di Napoli), Trimalchio dans Satyricon (Maderna), Josef/Wiener Blut et la première mondiale de Divorce à l’italienne de Giorgio Battistelli (Opéra national de Lorraine), Barbe-bleue/Offenbach (Festival de Bregenz, Opéra de Leipzig), Loge/L’or du rhin (Opéra national du Rhin, Festival de Lucerne, Opera North), Aegisth/Elektra (Opéra national du Rhin, Verbier Festival), Piet/Le Grand Macabre (English National Opera, Philharmonie de Berlin), Sorcière grignote (Opéra national de Lyon, Bayerische Staatsoper), Hauptmann/Wozzeck (Nancy, La Scala, Bayerische Staatsoper, Opernhaus Zürich), Herodes/Salome (Volksoper de Vienne, Staatsoper de Vienne, Opernhaus Zürich, Opéra national du Rhin), Pirzel/Die Soldaten (Festival de Salzbourg, Scala), Prinz/Kammerdiener/Marquis (Staatsoper Berlin, Bayerische Staatsoper), Klaus Narr dans la première mondiale scenique de Gurre-Lieder (De Nederlandse Opera) et en concert à Bergen, Salle Pleyel/Paris, Lille, Melbourne, Göteborg, Hannover et au Elbphilharmonie, Pollux/Liebe der Danae au Festival de Salzbourg et Ivan/Le Nez pour ses débuts au Covent Garden.

Recemment il chante Gurre-Lieder scènique au Nederlandse Opera et en concert au Saint-Denis-Festival et au Royal Festival Hall, Siegfried-Mime à Odense, Barbe-bleue au Komische Oper Berlin et Mime/Ring, Vašek/La fiancée vendue et Franz I./KarlV. (Křenek) au Bayerische Staatsoper

Il chante sous la direction de chefs d’orchestre tels que Petrenko, Barenboim, M. Albrecht, Metzmacher, Welser-Möst, Nagano, A. + Ph. Jordan, Ono, Conlon, Haenchen, Salonen, Ticciati, Pappano, Thielemann, Young, V. Jurowsky où Haïm et travaille avec des metteurs en scène tels que Flimm, Homoki, McBurney, Audi, Krämer, Wilson, Kriegenburg, Breth, Hermanis, Pountney, McVickar, Joël, Py, Carsen, Kosky où Pelly.    

Haut de Page