FR EN

Wolfgang Ablinger‑Sperrhacke
Ténor

Biographie

Le ténor autrichien Wolfgang Ablinger-Sperrhacke fait ses études à la Musikhochschule de Vienne, auprès de Gerhard Kahry (chant) et Kurt Equiluz (Lied/oratorio).

Après premières engagements à Linz, Bâle et au Gärtnerplatz de Munich il fait ses débuts en 1997 à l’Opéra National de Paris et se produit en suite en Goro/Madama Butterfly (aussi au Theatre Olympics Festival au Japon), Monostatos, ainsi que Premier Homme d’arme dans La flute enchantée (dans les productions de Wilson et de Fura del Baus), Capito/Mathis der Maler, Mime/Ring des Nibelungen et participe à la création de K…“ de Philippe Manoury (rôles de Block et l’huissier).

En 1999 il fait ses débuts au Festival de Glyndebourne où il a chanté depuis dans plus de 130 représentations: Vašek/La Fiancée vendue, Reverend Adams/Peter Grimes, Monostatos, Arnalta/L’Incoronazione di Poppea et La Sorcière grignote/Hänsel und Gretel- les deux derniers aussi semi-concertants au BBC Proms dans le Royal Albert Hall-, Tanzmeister/Ariadne auf Naxos et Podestà/La finta giardiniera.

Engangements importants: Valzacchi/Le Chevalier à la rose (Monnaie de Bruxelles, Festival de Baden-Baden, Metropolitan Opera, Covent Garden), Dr. Cajus/Falstaff (Festival d’Aix-en–Provence, Théâtre des Champs-Elysées, Teatro Real Madrid), Mime dans L’or du Rhin (Semperoper de Dresden, Staatsoper Unter den Linden, Teatro alla Scala, Salle Wilfrid-Pelletier/Montréal, De Nederlandse Opera, Bunka Kaikan/Tokyo, Staatsoper de Vienne), Siegfried-Mime (Capitole de Toulouse, La Fenice, Teatro Real, Bayerische Staatsoper, Münchner Opernfestspiele, Staatsoper Stuttgart, De Nederlandse Opera, Canadian Opera Company, Staatsoper de Vienne), Pedrillo/L´enlèvement au serail (Festival Mozart La Coruña, Teatro Real, Teatro San Carlo di Napoli), Trimalchio dans Satyricon (Maderna), Josef/Wiener Blut et la première mondiale de Divorce à l’italienne de Giorgio Battistelli (Opéra national de Lorraine), Barbe-bleue/Offenbach (Festival de Bregenz, Opéra de Leipzig), Loge/L’or du rhin (Opéra national du Rhin, Festival de Lucerne, Opera North), Aegisth/Elektra (Opéra national du Rhin, Verbier Festival), Piet/Le Grand Macabre (English National Opera, Philharmonie de Berlin), Sorcière grignote (Opéra national de Lyon, Bayerische Staatsoper), Hauptmann/Wozzeck (Nancy, La Scala, Bayerische Staatsoper, Opernhaus Zürich), Herodes/Salome (Volksoper de Vienne, Staatsoper de Vienne, Opernhaus Zürich, Opéra national du Rhin), Pirzel/Die Soldaten (Festival de Salzbourg, Scala), Prinz/Kammerdiener/Marquis (Staatsoper Berlin, Bayerische Staatsoper), Klaus Narr dans la première mondiale scenique de Gurre-Lieder (De Nederlandse Opera) et en concert à Bergen, Salle Pleyel/Paris, Lille, Melbourne, Göteborg, Hannover et au Elbphilharmonie, Pollux/Liebe der Danae au Festival de Salzbourg et Ivan/Le Nez pour ses débuts au Covent Garden.

Recemment il chante Gurre-Lieder scènique au Nederlandse Opera et en concert au Saint-Denis-Festival et au Royal Festival Hall, Siegfried-Mime à Odense, Barbe-bleue au Komische Oper Berlin et Mime/Ring, Vašek/La fiancée vendue et Franz I./KarlV. (Křenek) au Bayerische Staatsoper

Il chante sous la direction de chefs d’orchestre tels que Petrenko, Barenboim, M. Albrecht, Metzmacher, Welser-Möst, Nagano, A. + Ph. Jordan, Ono, Conlon, Haenchen, Salonen, Ticciati, Pappano, Thielemann, Young, V. Jurowsky où Haïm et travaille avec des metteurs en scène tels que Flimm, Homoki, McBurney, Audi, Krämer, Wilson, Kriegenburg, Breth, Hermanis, Pountney, McVickar, Joël, Py, Carsen, Kosky où Pelly.