MESSAGE AUX SPECTATEURS

En savoir plus

wojtek Smilek
Chanteur

Originaire de Pologne, Wojtek Smilek fait ses études de chant à l’Académie de Musique de Cracovie. En 1992, il obtient à l’unanimité le Grand Prix du Concours Bellini en Sicile. Il chante alors au Festival de Radio France et Montpellier dans Rienzi de Wagner, Sigurd de Reyer, Missa di Gloria de Puccini. Wojtek Smilek intègre pendant deux ans la troupe du Staatsoper de Vienne où il interprète les grands rôles du répertoire français et italien. On le retrouve aussi sur les scènes à l’Opéra Royal de Wallonie, à Nantes, à Lille, à Saint-Étienne... Il est invité aux Chorégies d’Orange pour le rôle d’Angelotti (Tosca), et interprète, au Grand Théâtre de Genève, le rôle de Ferrando dans Il Trovatore. Il chante également dans les productions de La Pucelle d’Orléans de Tchaïkovski et A Midsummer Night’s Dream de Britten à Strasbourg et Mulhouse, dans le Requiem de Verdi et dans Samson et Dalila à Saint-Étienne, dans Don Carlos à Genève et aux Chorégies d’Orange. Puis, il retourne à Liège pour les rôles de Banquo (Macbeth), Sparafucile (Rigoletto), Oroveso (Norma) et dans La Favorite. À Las Palmas, on peut le voir dans le rôle d’Alidoro (La Cenerentola) et au Teatro Real ainsi qu’à l’Opéra de Paris dans celui de L’Archevêque (Le Roi Roger de Szymanowski). Plus récemment, il chante le rôle de Talbot (Maria Stuarda) au Théâtre Wielki de Varsovie et Fiesco (Simon Boccanegra) à Avignon et Toulon, le Prince de Bouillon (Adriana Lecouvreur) à l’Opéra National de Paris et Jacopo Loredano (I Due Foscari), Banquo (Macbeth), le Grand Inquisiteur (Don Carlo) à Marseille, Monterone (Rigoletto) aux Chorégies d’Orange, le rôle d’Oroveso (Norma) à l’Opéra de Rouen et à Oman, le Requiem de Verdi à Saint Etienne, le Vieillard Hébreux (Samson et Dalila) à l’Opéra de Metz, à Massy et à l’Opéra National du Rhin, Rouché et Pietro Fleville (Andrea Chenier) à l’Opéra de Toulon.

À retrouver dans

Distinctions

Originaire de Pologne, Wojtek Smilek fait ses études de chant à l'Académie de Musique de Cracovie. En 1992, il obtient à l'unanimité le Grand Prix du Concours Bellini en Sicile. Il chante alors au Festival de Radio France et Montpellier dans Rienzi de Wagner, Sigurd de Reyer, Missa di Gloria de Puccini. Il intègre pendant deux ans la troupe du Staatsoper de Vienne, où il interprète les grands rôles du répertoire français et italien. On le retrouve aussi sur les scènes à l'Opéra Royal de Wallonie, à Nantes, à Lille, à Saint-Etienne, dans les rôles de Jorg (Stifelio), Grémine (Eugène Onéguine), Frère Laurent (Roméo et Juliette). Il est invité aux Chorégies d'Orange pour le rôle d'Angelotti (Tosca) et interprète, au Grand Théâtre de Genève, le rôle de Ferrando dans Le Trouvère. Il chante également dans les productions de La Pucelle d'Orléans de Tchaïkovski et A Midsummer Night's Dream de Britten à Strasbourg et Mulhouse, dans le Requiem de Verdi et dans Samson et Dalila à Saint-Etienne, dans Don Carlos à Genève et aux Chorégies d’Orange. Il interprète à Liège les rôles de Banco (Macbeth), Sparafucile (Rigoletto), Oroveso (Norma), à Las Palmas le rôle d'Alidoro (La Cenerentola), au Teatro Real de Madrid et à l’Opéra de Paris le rôle de l’Archevêque (Le Roi Roger de Szymanowski). Plus récemment, il chante le rôle Talbot (Maria Stuarda) au Théâtre Wielki de Varsovie, Fiesco (Simon Boccanegra) à Avignon et Toulon, le Prince de Bouillon (Adriana Lecouvreur) à l’Opéra national de Paris, Jacopo Loredano (I Due Foscari), Banco (Macbeth), le Grand Inquisiteur (Don Carlo) à Marseille, Monterone (Rigoletto) aux Chorégies d’Orange, Oroveso (Norma) à l'Opéra de Rouen et à Oman, le Requiem de Verdi à Saint-Etienne, le Vieillard hébreu (Samson et Dalila) à Metz et à Massy, Rouché et Pietro Fleville (Andrea Chénier) à l'Opéra de Toulon.

Haut de Page