MESSAGE AUX SPECTATEURS

En savoir plus

Victoria Sitjà
Metteure en scène

© Studio j'adore ce que vous faites ! / OnP

Victoria Sitjà commence les études théâtrales à l’École Claude Mathieu, puis obtient en 2015 une licence de Théâtre à l’Université Sorbonne Nouvelle Paris III, ainsi qu’en 2019, une licence de philosophie à l’Université Panthéon Sorbonne Paris I. Comédienne et metteure en scène autodidacte, elle se forme auprès de Luc Bondy et Deborah Warner au Théâtre de l’Odéon, Jean Bellorini ou encore Lev Dodin à Saint-Petersbourg. Elle crée une trilogie qu’elle intitule Nostalgie et héritage au Théâtre de Verre de Paris et au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis, en mettant en scène, de 2016 à 2019, Les Trois sœurs de Tchekhov, Juste la fin du monde de Lagarce et Lettre au père de Kafka. Parallèlement, pour parfaire son approche du plateau, elle occupe les postes de régisseuse de scène, accessoiriste, répétitrice et traductrice pour différents festivals : Festivals de la correspondance de Grignan, Émissions France Culture en Avignon… Elle assiste, depuis, de nombreux metteurs en scène comme Robert Wilson pour son Jungle Book au Théâtre du Châtelet en 2018, Daniel Slater pour Les Noces de Figaro au Festival Eva Ganizate en 2019, ou encore Bruno Geslin pour Le feu, la fumée, le souffre au Théâtre de la Cité de Toulouse en 2020. Victoria Sitjà rejoint l’Académie de l’Opéra national de Paris en septembre 2021.

Haut de Page