Véronique Gens
Soprano

Artiste de la saison 17/18
© Marc Ribes Virgin Classics

Véronique Gens compte aujourd’hui parmi les interprètes mozartiennes les plus renommées sur la scène internationale après avoir longtemps dominé la scène baroque. Le rôle de Donna Elvira au Festival d'Aix-en-Provence, dans la production dirigée par Claudio Abbado et mise en scène par Peter Brook, lui a ouvert les portes des plus grandes scènes européennes. Elle travaille sous la direction de chefs d’orchestre tels que Claudio Abbado, Charles Dutoit, Louis Langrée, William Christie, Marc Minkowski, Myung-Whun Chung, Ivor Bolton, Jean-Claude Malgoire, Daniel Harding, Christophe Rousset, Sir Neville Marriner, Marek Janowski, Thomas Hengelbrock etc. On a pu l’entendre dans Don Giovanni au Liceu de Barcelone, au Teatro Real de Madrid, au Bayerische Staatsoper de Munich, au Festival de Glyndebourne, à l'Opéra de Paris, au Staatsoper de Vienne et au Covent Garden de Londres, La Clémence de Titus (Vitellia) au Semperoper de Dresde, au Liceu de Barcelone, à La Monnaie de Bruxelles, au Teatro Real de Madrid, au Staatsoper de Vienne, Così fan tutte (Fiordiligi) à Tokyo et Baden-Baden, Les Noces de Figaro (La Comtesse) à Aix-en-Provence, au Théâtre des Champs-Elysées et au Bayerische Staatsoper de Munich, La Calisto (Giunone) à Munich, Paris et Londres, Pelléas et Mélisande (Mélisande) au Deutsche Oper de Berlin, Alceste au Festival d'Aix-en-Provence et au Staatsoper de Vienne, La Finta Giardiniera au Festival de Salzbourg, Iphigénie en Aulide à Bruxelles et à Amsterdam, Iphigénie en Tauride au Theater an der Wien, Niobe au Covent Garden de Londres, La Veuve joyeuse à l’Opéra de Lyon (disponible en DVD), Falstaff (Alice) au Bayerische Staatsoper, au Festival de Baden-Baden et à l’Opéra de Nantes, Les Maîtres Chanteurs de Nuremberg (Eva) à Barcelone, Dialogues des carmélites (Madame Lidoine) au Théâtre des Champs-Elysées, Der Freischütz (Agathe) au Staatsoper de Berlin et au Théâtres des Champs-Elysées, le rôle-titre d’Alceste à l’Opéra national de Paris, le rôle-titre de La Belle Hélène au Grand Théâtre de Genève, Don Giovanni (Donna Elvira) au Bayerische Staatsoper de Munich, la Comtesse (Les Noces de Figaro) au Staatsoper de Vienne, etc. Cette saison, elle chante Alceste et La Clémence de Titus (Vitellia) au Staatsoper de Vienne, Dialogues des carmélites à La Monnaie de Bruxelles. Elle s’est également produite dans de nombreux concerts et récitals à Amsterdam, Dresde, Munich, Copenhague, Paris, Luxembourg, Lille, Versailles, Salzbourg, Vienne, Lisbonne, New York, au Wigmore Hall de Londres, au Festival de Tanglewood, etc. Elle vient d’enregistrer un album intitulé Néère consacré à Duparc, Chausson et Hahn.

À retrouver dans