FR EN

Tomáš Hanus
Chef d'orchestre

De nationalité tchèque, Tomáš Hanus a étudié avec Jiři Bělohlávek à l’Académie Janáček de Brno. De 2007 à 2009, il a été directeur musical du Théâtre national de Brno. Il est depuis la saison 2016-2017 directeur musical du Welsh National Opera, où il a dirigé cette saison La Guerre et la paix et La Cenerentola. Egalement cette saison, il a dirigé De la maison des morts au Festival Janáček de Brno, qui lui a remis à cette occasion la Médaille Leoš Janáček en reconnaissance de son travail pour la promotion de la musique de ce compositeur. Il entretient depuis 2009 une étroite collaboration avec le Bayerische Staatsoper de Munich, où il a notamment dirigé les nouvelles productions de Rusalka (mise en scène de Martin Kušej) en 2010, Hänsel et Gretel (Richard Jones) en 2012, L’Affaire Makropoulos (Árpád Schilling, sur l’édition critique de Tomáš Hanus lui-même) en 2014. Il y dirige cette saison une nouvelle production de La Fiancée vendue mise en scène par David Bösch et il fait ses débuts à la tête du Hallé Orchestra.
La saison dernière, il a fait ses débuts au Staatsoper de Vienne avec Rusalka. Au cours des saisons précédentes, il a dirigé La Chauve-souris, Le Chevalier à la rose et La Khovantchina au Welsh National Opera ainsi que de nombreux concerts symphoniques et le prestigieux concours Cardiff Singer of the World. Il a dirigé L’Affaire Makropoulos en 2007 et 2009 à l’Opéra national de Paris. Tomáš Hanus a également dirigé de nombreux concerts symphoniques à la tête de formations comme le MDR de Leipzig, le London Symphony Orchestra, le SWR Sinfonieorchester de Baden-Baden, l’Orchestre Symphonique de Prague, l’Orchestre Philharmonique tchèque, le Stuttgart Opera Orchestra, le Philharmonique de Brême, l’Orchestre National Phiharmonique de Russie, l’Ensemble Intercontemporain (notamment au Festival du Printemps de Prague), l’Orchestre Symphonique du Teatro Real, la Camerata de Salzbourg, le BBC Symphony Orchestra, l’Orchestre du Mostly Mozart Festival de New York, etc.

Projets :
Brundibár, Carmen et La Petite Renarde rusée au Welsh National Opera, Hansel et Gretel, Rusalka et Eugène Onéguine (dans la mise en scène de Dmitri Tcherniakov) au Staatsoper de Vienne.

À retrouver dans