Thomas Dolié
Baryton

© Julien Benhamou / OnP

Depuis sa récompense aux Victoires de la musique 2008 dans la catégorie Révélation artiste lyrique, Thomas Dolié poursuit un riche parcours artistique, mêlant opéra et répertoire de concert. Lors de la saison 2017/2018, on l’entend notamment dans les rôles de Golaud (Pelléas et Mélisande) à Brême avec la Deutsche Kammerphilharmonie, Argante (Rinaldo) en tournée française avec la Co[opéra]tive, Thésée (Phèdre) à l’Opéra de Reims, ou encore Huascar (Les Indes galantes) à Budapest.
Au concert, il interprète la partie de Jésus (Passion selon saint Matthieu) en tournée (Espagne et Allemagne) avec les Musiciens du Louvre dirigés par Marc Minkowski, les Lieder eines fahrenden Gesellen de Mahler avec l’Orchestre national de Bordeaux Aquitaine, la partie de baryton solo de Jubilee Game de Bernstein, avec l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo et il donne un récital consacré à Mozart, accompagné par le pianiste Olivier Godin, au Musée des Beaux-Arts de Montréal. Parmi ses récents engagements citons les rôles de Ramiro (L’Heure espagnole), l’Horloge et le Chat (L’Enfant et les sortilèges) à l’Opéra de Cologne, Abramane (Zoroastre) au Komische Oper de Berlin, Thésée (Phèdre de Lemoyne) à Caen et au Théâtre des Bouffes du Nord à Paris, le Comte Almaviva (Les Noces de Figaro) avec la Co[opéra]tive, le Requiem de Fauré avec l’Orchestre national de Bordeaux Aquitaine ainsi qu’avec le Gürzenich-Orchester Köln, L’Oratorio de Noël de Saint‑Saëns avec l’Orchestre Philharmonique de Monte‑Carlo ou encore Elias de Mendelssohn à l’Opéra de Perm, sous la direction de Raphaël Pichon. Natif de Bordeaux, ancien pensionnaire du CNIPAL de Marseille, il fait ses débuts en concert à Montpellier dans le rôle de Papageno (La Flûte enchantée) sous la direction de Marc Minkowski, rôle qu’il chante par la suite à Marseille, Strasbourg, Nancy, Toulon, Avignon et Bordeaux, ainsi qu’au Théâtre des Bouffes du Nord puis en tournée mondiale, dans l’adaptation de Peter Brook.
On l’a depuis entendu sur les plus grandes scènes (Théâtre des Champs‑Élysées, Opéra Comique, Opéra du Rhin, Opéra de Zurich, Concertgebouw d’Amsterdam) et il collabore régulièrement avec les plus grands ensembles de musique baroque (Musiciens du Louvre, Concert d’Astrée, Concert Spirituel, Orfeo Zenekar…).