Tamara Banjesevic
Soprano

Née à Belgrade, Tamara Banješević fait ses études à l’ Université de musique de Mannheim et à la Juilliard School avec Edith Wiens. Elle fait ses débuts dans le rôle d’ Anna Reich des Joyeuses Commères de Windsor au Schloss Weikersheim.
En 2012, elle intègre la troupe du Nationaltheater de Mannheim où elle interprète Susanna des Noces de Figaro, Giulia de La Scala di seta, Amenaide de Tancredi, Ännchen du Freischütz, Woglinde de L’ Or du Rhin, Adele de La Chauve-souris, Nannetta de Falstaff, Valter de La Wally, Ninetta de L’ Amour des trois oranges, le rôle‑titre de Zaide.
En 2013, elle fait ses débuts au Festival de Baden-Baden et, en 2014, au Festival d’ Aix-en-Provence.
En 2015, elle est de nouveau invitée au Festival de Baden-Baden (la Modiste du Chevalier à la rose sous la direction de Sir Simon Rattle) et donne un récital au Festival de Printemps d’ Heidelberg. La saison dernière, elle fait ses débuts au Lincoln Center et au Théâtre Royal de La Monnaie de Bruxelles (la Grande-prêtresse d’ Aida) et elle est finaliste du Concours Viñas de Barcelone.
Plus récemment, elle a obtenu le premier prix du Concours International de Manhattan, le Richard Kandel Memorial Award (Opera Index Competition) et elle a interprété Amore dans Il Ballo delle ingrate de Monteverdi et Sandrina dans La Finta Giardiniera à New York. Elle a donné des récitals à New York, Los Angeles, en France et en Allemagne et elle a chanté sous la direction de chefs comme Helmut Rilling ou William Christie.

Projet :
Fortuna / Damigella (Le Couronnement de Poppée) au Festival de Salzbourg.

Débuts à l’ Opéra national de Paris