Speranza Scappucci Directeur musical

© Ian Ehm

Biographie

Née en Italie, Speranza Scappucci, diplômée de la Juilliard School et du Conservatoire de Musique Sainte-Cécile de Rome, travaille régulièrement dans les plus grandes maisons d’opéra. 

De 2017 à 2022, elle a occupé le poste de Directrice musicale de l’Opéra royal de Wallonie à Liège. Elle y a dirigé Madame Butterfly, La Cenerentola, La Somnambule, Aida et Les Puritains. Avec Le Barbier de Séville, elle a fait ses débuts à la Canadian Opera Company de Toronto et elle est retournée à l’Opéra de Zurich pour diriger La Bohème

Des concerts l’ont conduite à Bordeaux, Liège, Budapest, Lyon et Paris. Elle a dirigé L’Élixir d’amour, La Bohème et La Cenerentola au Staatsoper de Vienne, Maria Stuarda au Théâtre des Champs-Élysées, Tosca à l’Opéra de Washington, La Bohème au Semperoper de Dresde, Così fan tutte au Théâtre du Capitole de Toulouse et La Traviata au Gran Teatre del Liceu de Barcelone. Elle a fait ses débuts au Nouveau Théâtre de Tokyo avec Lucia di Lammermoor, opéra qu’elle a également dirigé à l’Opéra de Zurich. 

Au cours de la saison 2021-2022, elle a dirigé Eugène Onéguine à l’Opéra royal de Wallonie et a été la première femme italienne à diriger Les Capulet et les Montaigu à La Scala de Milan. Elle a dirigé Le Villi à la Halle aux Grains à Toulouse, L’Élixir d’amour au Staatsoper Unter den Linden de Berlin, Attila au Royal Opera House de Londres, ainsi que Simon Boccanegra à Liège. 

Cette saison, elle fera ses débuts au Metropolitan Opera de New York avec Rigoletto, retournera à la Canadian Opera Company avec Macbeth et à l’Opéra royal de Wallonie avec Dialogues des carmélites. Elle se produira également en concert à La Scala de Milan, au Théâtre des Champs-Élysées, et elle dirigera l’Orchestre philharmonique royal de Stockholm, l’Orchestre de chambre de Genève ainsi que l’Orchestre national de Lyon. 

Sa discographie comprend notamment un enregistrement avec le contrebassiste Ödön Rácz et l’Orchestre de chambre Franz Liszt, sorti en 2019 chez Deutsche Grammophon.

Débuts à l’Opéra national de Paris

À l’affiche

  • Opéra Bastille
  • du 21 septembre au 14 octobre 2022
Réserver

Haut de Page