Simone Di Felice Chef d'orchestre

© Reinhard Simon

Biographie

Simone Di Felice a étudié le piano et la musique de chambre avec Franco Scala et Konstantin Bogino, se formant également comme accompagnateur vocal à Florence au Mai Musical. Entre-temps, il a commencé ses études de composition et s’est perfectionné en direction d’orchestre à Mannheim et à Karlsruhe. 

Il fait ses débuts comme chef avec Falstaff au Teatro Mancinelli d’Orvieto, avant d’entamer une collaboration durable avec l’Opéra de Francfort en tant que chef de chant et Kapellmeister. Il est l’assistant de Sebastian Weigle, Bertrand de Billy, Antonello Manacorda, Carlo Franci, Antonino Fogliani, Jader Bignamini et collabore avec des artistes lyriques tels que Christian Gerhaher, Michael Spyres, Željko Lučić, Quinn Kelsey, Carlo Ventre, John Osborn. 

Pour l’Opéra de Francfort, il a dirigé Le Couronnement de Poppée, avec Gaëlle Arquez dans le rôle de Néron. Il a ensuite dirigé une nouvelle production de Radamisto et une reprise d’Ezio, avec Max Emanuel Cenčić dans le rôle-titre. En 2016, il fait ses débuts dans le répertoire rossinien avec La Pie voleuse, et dirige ensuite une reprise de Rigoletto. Il dirige également Rinaldo, avec le contre-ténor Jakub Józef Orliński et dans une mise en scène de Ted Huffman. En 2018, il fait ses débuts au Théâtre de Bâle avec La Cenerentola. À l’automne de la même année, il dirige à Francfort une reprise de La Flûte enchantée

Au cours de la saison 2019-20, il a dirigé une nouvelle production du Satyricon de Bruno Maderna et de La Gazzetta à Francfort, ainsi qu’une reprise de Radamisto. Parmi ses engagements récents et à venir, citons Rigoletto, Carmen, Les Noces de Figaro et Orlando à Francfort, Le Barbier de Séville à Bâle, Bianca e Falliero au Tiroler Festspiele d’Erl, et des concerts à Sankt Pölten et Minorque.

Débuts à l’Opéra national de Paris

À l’affiche

  • Opéra Bastille
  • du 17 septembre au 19 novembre 2022
Réserver

Haut de Page