Siegfried Jerusalem
Ténor

Le ténor allemand Siegfried Jerusalem a débuté sa carrière artistique comme bassoniste avant de commencer à étudier le chant en 1971. À partir de 1977, il se produit régulièrement au Festival de Bayreuth, où il fait ses débuts dans les rôles de Siegfried en 1988 et de Tristan en 1993. Il est invité sur toutes les grandes scènes lyriques internationales dans un répertoire particulièrement axé sur les rôles wagnériens (Tristan, Siegmund, Siegfried, Loge, Rienzi, Parsifal).
Au Metropolitan Opera, en 1990, il interprète Loge de L’Or du Rhin et Siegfried de Siegfried et du Crépuscule des dieux dans le cycle complet de la Tétralogie retransmis à la télévision et enregistré par Deutsche Grammophon.
À l’Opéra national de Paris, il chante Alfred de La Chauve-souris et Loge de L’Or du Rhin. Il a à son actif une abondante discographie, couronnée par plusieurs Grammy Awards. Il s’est aussi consacré au récital, avec notamment les cycles des Ruckert Lieder et de Des Knaben Wunderhorn de Mahler et les Dichterliebe et Liederkreis de Schumann.
Il est Kammersänger du Staatsoper de Vienne et il a reçu la Bundesverdienstkreuz 1. Klasse (Ordre du mérite) décernée par le président Roman Herzog en 1997. Plus récemment, il a interprété les rôles d’Aegisth (Elektra) à New York, Londres, Naples, Berlin, San Sebastian, au Festival de Verbier et au Festival de Tanglewood (avec James Levine), Herodes (Salomé) à Hambourg, Valencia, Tokyo, New York et Rome, Danilo (La Veuve joyeuse) au Staatsoper de Berlin.

À retrouver dans