Sidi Larbi Cherkaoui
Chorégraphe

Artiste de la saison 18/19
© Rahi Rezvani 2018

Sidi Larbi Cherkaoui débute comme chorégraphe en 1999 dans Anonymous Society, une comédie musicale d’Andrew Wale. Il réalise ses premières pièces avec le collectif Les Ballets C. de la B. et crée parallèlement d’avant (2002) avec Damien Jalet et la compagnie Sasha Waltz & Guests et zero degrees (2005) avec Akram Khan. De 2004 à 2009, il est artiste en résidence au Toneelhuis, à Anvers, où il crée les ballets Myth (2007) et Origine (2008).
En 2008, il chorégraphie Sutra pour dix-neuf moines bouddhistes au Sadler’s Wells de Londres. Après Orbo Novo pour le Cedar Lake Contemporary Ballet, Faun pour le Sadler’s Wells, il crée le duo Dunas en 2009 avec la danseuse flamenco María Pagés et lance sa propre compagnie Eastman, en résidence au Toneelhuis à Anvers. En 2010, il réunit le chorégraphe Damien Jalet et le sculpteur Antony Gormley pour Babel (words), crée TeZuKa, inspiré de l’auteur de mangas japonais du même nom, et Labyrinth pour le Ballet national de Hollande.
En 2012, il réalise Puz/zle. Cette même année, il chorégraphie le film de Joe Wright, Anna Karenina. Avec Joe Wright, il présente Une saison au Congo au Young Vic Theatre, projet hybride entre danse et théâtre, inspiré de la pièce de théâtre d’Aimé Césaire. En 2014, après Noetic pour la GöteborgsOperans Danskompani et Mercy pour le London Coliseum, il met en scène l’opéra Shell Shock à La Monnaie de Bruxelles, sur une composition de Nicholas Lens.
En 2015, il met en scène la pièce Pluto à Tokyo, inspiré du manga de Naoki Urasawa et Takashi Nagasaki, dirige la création d’Hamlet au Barbican Center de Londres, signe Harbor Me pour le L.A. Dance Project de Benjamin Millepied et chorégraphie un nouvel Oiseau de feu pour le Ballet de Stuttgart. Il crée et danse dans son ballet Fractus V et réalise ses premières œuvres pour le Ballet Royal de Flandre, dont il est le nouveau directeur artistique depuis septembre 2015 : Fall (2015), Exhibition (2016) et Requiem (2017). Il chorégraphie également Qutb (2016, un trio commandé par Natalia Osipova), Icon (2016, pour le GöteborgsOperans Danskompani) et Mosaic (2017, pour la Martha Graham Dance Company.) II met également en scène des opéras : Les Indes galantes (2016, pour le Bayerische Staatsoper), Satyagraha (2017, pour le Theater Basel) ou Pelléas et Mélisande (2018, avec Damien Jalet et Marina Abramović pour Opera Vlaanderen). Sidi Larbi Cherkaoui est par ailleurs artiste associé au Sadler’s Wells Theatre de Londres depuis 2008.
Il est récompensé par de nombreux prix dont le Benois de la Danse en 2011, deux Olivier Awards, deux Ballet Tanz Awards (Meilleur chorégraphe 2008 et 2011), ainsi que le prix Kairos (2009). À l'Opéra national de Paris : Boléro (Avec Damien Jalet, 2013); chorégraphie Casse-Noisette avec Edouard Lock et Arthur Pita, dans une production de Iolanta / Casse-Noisette (Dmitri Tcherniakov - 2016), Faun, entrée au répertoire du Ballet en 2017.  

À retrouver dans