Message aux spectateurs du ballet Ashton / Eyal / Nijinski des 3, 4 et 5 décembre au Palais Garnier

En savoir plus

Sharon Eyal
Chorégraphe

© Harley Weir

Sharon Eyal est née à Jérusalem. Elle a dansé pour la Batsheva Dance Company de 1990 à 2008 et a commencé à chorégraphier des pièces dans le cadre du projet Dancers Create de cette même compagnie. Eyal a par ailleurs assuré la fonction de directrice artistique associée pour Batsheva en 2003 et 2004, puis de chorégraphe résidente de 2005 à 2012, période au cours de laquelle a créé 16 pièces. À partir de 2005, Eyal collabore avec Gai Behar. Depuis 2009, elle a créé une trentaine de pièces pour des compagnies internationales : Bedroom Folk, salt Womb, Feelings et Sara (Nederland Dance Theatre), Half-Life (Royal Swedish Ballet), Untitled Black et Autodance (GoteborgsOperans Danskompan), Killer Pig et Corps de Walk (Carte Blanche Dance of Norway), Too Beaucoup (Hubbard Street Dance Chicago), Plafona (Tanzcompagnie Oldenburg), Soul Chain (Staatstheater Mainz). En 2013, Eyal a fondé sa propre compagnie L-E-V. En 2018, elle a reçu le prix Faust en Allemagne.

À retrouver dans

Haut de Page