FR EN

Romeo Castellucci
Metteur en scène

© Elena Bauer / OnP

Biographie

Romeo Castellucci est né à Cesena (Italie) et a étudié la peinture et la scénographie à l’Académie des Beaux-Arts de Bologne. En 1981, il fonde avec sa soeur, Claudia Castellucci, et Chiara Guidi la Socìetas Raffaello Sanzio. Les spectacles qu’il a créés pour cette compagnie en tant qu’auteur, metteur en scène, créateur de costumes, de décors et de lumières, ont été à l’affiche des plus prestigieux festivals et des théâtres du monde entier. Son oeuvre se caractérise par des lignes dramaturgiques qui, se distanciant de la primauté du texte littéraire, privilégient des univers complexes et riches en visions. Ont ainsi vu le jour Sul concetto di volto nel Figlio di Dio (2011), The Four Seasons Restaurant (2012), Hyperion, Briefe eines terroristen d’après Friedrich Hölderlin (2013), Ödipus der Tyrann (2015), Democracy in America (2017) pour ne mentionner que quelques-unes de ses créations les plus récentes.
Puisant dans ses expériences personnelles, il a écrit plusieurs textes théoriques sur ses conceptions du théâtre et de la mise en scène. « Artiste associé » du Festival d’Avignon en 2008, Romeo Castellucci a été récompensé à plusieurs reprises ; il a remporté, entre autres, le Prix Europe pour le Théâtre en 1998, le Lion d’Or de la Biennale de Venise pour l’ensemble de sa carrière en 2013 et il a reçu l’insigne de Chevalier des Arts et des Lettres en 2002. Il a fait ses débuts à l’opéra à La Monnaie de Bruxelles en 2011 avec Parsifal, suivi d’Orphée et Eurydice (Gluck/Berlioz) en 2014.
Il a ensuite créé les spectacles de théâtre musical Neither (Morton Feldman) et Le Sacre du printemps (Stravinsky) à la Ruhrtriennale, Moses und Aron (Schönberg) à l’Opéra national de Paris (présenté également au Teatro Real de Madrid), Jeanne au bûcher (Honegger) à l’Opéra de Lyon, Tannhäuser au Bayerische Staatsoper, Das Floss der Medusa (Henze) à l’Opéra national d’Amsterdam, Salomé (Strauss) au Festival de Salzbourg 2018 et, dernièrement, La Flûte enchantée à La Monnaie. Cette saison, il a présenté l’installation-performance La Vita nuova à KANAL-Centre Pompidou.