Roman Astakhov
Basse

© DR

La basse russe Roman Astakhov fait ses études à l’Académie des Arts du Théâtre de Russie, au Centre Galina Vichnevskaia de Moscou, à l’European Center for Opera en Angleterre et à l’Accademia Internazionale di canto Renata Tebaldi-Mario del Monaco à Pesaro. Il est vainqueur des concours Galina Vichnevskaia (2008) et Vocal Wettberb der Preisträger « XXIIe Sobibov Musik Festival » à Saratov (2010). Il fait ses débuts à l’Opéra Novaya de Moscou dans La Fiancée du tsar (Sobakin). La production reçoit le Golden Mask (équivalent russe des Grammy Awards). En 2006, il chante la partie de basse de L’Enfance du Christ de Berlioz à la Salle Tchaikovski de Moscou. Il interprète le rôle d’Alexei dans une version de concert du Joueur de Chostakovitch au Concertgebouw d’Amsterdam et fait ses débuts à l’Opéra de Prague dans L’Élixir d’amour (Dulcamara). De 2008 à 2011, il fait partie de la troupe de l’Opéra de Leipzig, où il interprète Basilio du Barbier de Séville, Sarastro de La Flûte enchantée, Colline de La Bohème, le Roi de Trèfle de L’Amour des trois oranges, Raimondo de Rienzi. Il rejoint ensuite le Aalto-Theater d’Essen, où il chante Dulcamara, Osmin de L’Enlèvement au sérail, Fasolt de L’Or du Rhin, Grémine d’Eugène Onéguine, Daland du Vaisseau fantôme, le Landgrave de Tannhäuser… Depuis la saison 2014 / 2015, il fait partie du Théâtre de Bielefeld, où on a pu l’entendre dans La Cenerentola (Don Magnifico) et Tannhäuser (le Landgrave). Il a également chanté Basilio à Düsseldorf, Stefano Colonna (Rienzi) à Rome et il a fait ses débuts au Festival de Salzbourg en 2013 dans Les Maîtres chanteurs de Nuremberg (Hans Folz).

Débuts à l’Opéra national de Paris