Roberto Alagna
Ténor

Artiste de la saison 17/18
© Stella Orion

En trente ans de carrière, Roberto Alagna a inscrit à son répertoire plus d’une soixantaine de rôles (Alfredo, Manrico, Nemorino, Calaf, Radamès, Rodolfo, Don José, Mario, Werther). Il aborde le rôle-titre d’Otello aux Chorégies d’Orange en 2014, puis ajoute à son répertoire Canio, Pinkerton, Eléazar de La Juive (en 2016 à Munich).
Il aime aussi explorer des ouvrages moins connus, tels que Le Jongleur de Notre-Dame, Le Cid ou La Navarraise de Massenet, Fiesque de Lalo, Cyrano de Bergerac d’Alfano, Francesca da Rimini de Zandonaï, Gianni Schicchi de Puccini, Le Roi Arthus de Chausson, Vasco de Gama de Meyerbeer… Deux opéras ont même été composés pour lui, Marius et Fanny par Vladimir Cosma et Le Dernier Jour d’un condamné par David Alagna, mis en scène pour la première fois en France en 2014.
Il opère des incursions régulières dans le domaine de la musique populaire. Son tour de chant Little Italy, hommage à ses origines et à la culture musicale italienne dans toute sa variété, l’a conduit dans plus d’une quinzaine de villes françaises. En juin 2014, il se produit à Fès avec un spectacle inédit, Mediterraneo, mêlant des titres des répertoires lyrique, sacré et traditionnel. Il participe à des événements comme La Marseillaise interprétée le 14 juillet 2005 sur les Champs-Élysées ou un concert donné dans les jardins du Château de Versailles en 2009 sous la direction de Michel Plasson. Le cinéma l’appelle également avec Tosca de Benoît Jacquot en 2001, puis Roméo et Juliette de Barbara Willis Sweete en 2002.
Sa discographie, chez Erato, Sony, EMI, puis Deutsche Grammophon, couvre un large éventail d’enregistrements : intégrales, duos, oratorios, recueils de grandes œuvres lyriques, opéras, airs sacrés, chansons. Credo, Viva Opéra, Airs de Berlioz, Bel canto, Robertissimo, Luis Mariano, Sicilien, Pasión, Ma vie est un opéra (qui illustre sa vie et sa carrière à travers quinze airs et duos inédits) sont quelques-uns des nombreux albums qui composent son catalogue, témoignage de l’éclectisme musical de sa carrière. Son dernier album, Malèna, est un hommage à la chanson napolitaine et sicilienne. Cette saison, il interprète Manrico (Le Trouvère) au Staatsoper de Vienne, Cyrano de Bergerac au Metropolitan Opera de New York, L’Élixir d’amour au Deutsche Oper de Berlin, Turandot et L’Élixir d’amour au Royal Opera House Covent Garden de Londres.

Projets :
Manrico à l’Opéra national de Paris, Turiddu (Cavalleria rusticana) et Canio (Pagliacci) au Metropolitan Opera de New York.

À l'Opéra de Paris

  • Edgardo

    Lucia di Lammermoor - 1995

  • Rodolfo

    La Bohème - 1996, 2001

  • Manrico

    Il Trovatore - 2003

  • Des Grieux

    Manon - 2004

  • Paolo

    Francesca da Rimini - 2011

  • Faust

    Faust - 2011

  • Werther

    Werther - 2013

À retrouver dans

Distinctions

1988
Premier Prix du Concours Pavarotti de Philadelphie

1995
Prix Laurence Olivier pour son interprétation du rôle de Roméo au Covent Garden de Londres