Pina Bausch Chorégraphe
Artiste de la saison 22/23

© Wilfried Krüger

Biographie

Née à Solingen (Allemagne) en 1940, Pina Bausch commence ses études en 1955 à l’École Folkwang d’Essen, sous la direction de Kurt Jooss. Après son examen final en 1958, elle obtient une bourse pour séjourner à New York. Étudiante à la Juilliard School of Music, elle danse en même temps dans la compagnie de Paul Sanasardo et Donya Feuer. Elle est ensuite engagée au New American Ballet et au Metropolitan Opera Ballet de New York, dont le Directeur Artistique est alors Antony Tudor (1961). Elle se produit également avec la Paul Taylor Dance Company.

Elle rentre en Allemagne en 1962, appelée par Kurt Jooss à devenir soliste au Folkwang Ballett qu’il vient de fonder. En 1968, elle réalise ses premières chorégraphies pour cette compagnie (qui prendra ensuite le nom de Folkwang Tanzstudio) : Fragments, Im Wind der Zeit / Dans l’air du temps. L’année suivante, elle remporte le premier prix du concours de chorégraphie de Cologne.

En 1970, elle devient responsable du Folkwang Tanzstudio. De 1983 à 1989, elle assurera également la direction de l’enseignement de la danse à la Folkwang Hochschule. Elle produit en 1971 et 1972 Nach Null, Wiegenlied, puis Aktionen für Tanzer, et la Bacchanale de Tannhaüser pour l’Opéra de Wuppertal.

Ce dernier lui offre un contrat de chorégraphe permanent (1973). Le Tanztheater Wuppertal naît en 1974, avec lequel Pina Bausch créera une à deux pièces par an, dont Café Müller, Kontakthof et Nelken.

À partir de 1986, le Tanztheater Wuppertal voyage à travers monde entier, créant de nouvelles pièces dans différents pays d’accueil : Viktor, Palermo Palermo et O Dido en Italie, Tanzabend II en Espagne, Ein Trauerspiel en Autriche, Nur du aux États‑Unis, Le Laveur de vitres à Hong‑Kong, Masurca Fogo au Portugal, Wiesenland en Hongrie, Água au Brésil, Nefés en Turquie, Ten Chi au Japon, Rough Cut en Corée, Vollmond à Wuppertal même et Bamboo Blues en Inde…

En juin 2009, cinq jours après l’annonce d’un cancer fulgurant, la chorégraphe disparaît à l’âge de 68 ans. Elle laisse derrière elle une œuvre internationalement reconnue.

La direction artistique du Tanztheater Wuppertal tout d'abord assumée par Dominique Mercy et Robert Sturm, puis par Lutz Förster, Adolphe Binder ainsi que Bettina Wagner‑Bergelt est, depuis septembre 2022, assurée par Boris Charmatz.

Le 3 août 2009, conformément aux vœux de la chorégraphe, son fils Salomon Bausch a créé la Pina Bausch Foundation afin de gérer son héritage artistique qui comprend une immense collection d'archives, le copyright de l'ensemble de ses pièces, ainsi que les dessins des décors et costumes réalisés par Rolf Borzik.

À l’Opéra national de Paris : Le Sacre du printemps (entrée au répertoire - 1997), Orphée et Eurydice (entrée au répertoire – 2005).

À l’affiche

  • Palais Garnier
  • du 02 au 31 décembre 2022
Réserver

Haut de Page