FR EN

Peter Pabst
Décorateur

Né à Grätz (Pologne) en 1944, Peter Pabst réalise ses premiers travaux au Théâtre de Bochum. À partir de 1979, il devient indépendant, élargissant son activité vers le cinéma et l’opéra. Il travaille avec Johannes Schaaf (Fidelio au Grand Théâtre de Genève, Les Noces de Figaro et Don Giovanni au Covent Garden de Londres, L’Enlèvement au sérail au Festival de Salzbourg, La Chauve-souris au Nederlandse Opera d’Amsterdam, Eugène Onéguine au Muziktheater d’Amsterdam, Le Chevalier à la rose à l’Opéra du Rhin), Franz Seitz, Jürgen Flimm, István Szábo, Tankred Dorst, Klaus Maria Brandauer, Peter Zadek, Gustav Kuhn, Peter Eschberg, Humbert Camerlo, Luc Bondy, Robert Carsen...
Au théâtre, il réalise notamment les costumes de Das weite Land (Terre étrangère) d’Arthur Schnitzler, mis en scène par Luc Bondy, au Théâtre des Amandiers, en 1984. Il débute en 1980 une collaboration suivie avec le Tanztheater Wuppertal de Pina Bausch, pour qui il conçoit la scénographie de nombreux spectacles chorégraphiques.
C’est encore pour Pina Bausch qu’il réalise le décor et les costumes de l’opéra Le Château de Barbe-Bleue que la chorégraphe met en scène au Festival d’Aixen-Provence en 1998. Deux ans plus tard, Peter Pabst conçoit, de nouveau au Festival d’Aix-en-Provence, la scénographie et les costumes de Così fan tutte, mis en scène par Chen Shi-Zheng. Il a réalisé les décors et les costumes du Chevalier à la rose au Festival de Salzbourg 2004. Il a collaboré avec Andrei Serban pour Werther et Manon au Staatsoper de Vienne. Peter Pabst a reçu la Médaille Josef Kainz de la ville de Vienne en 1991 et a été nommé Chevalier des Arts et des Lettres par le Ministère de la Culture français, en 1992.