Patricia Petibon
Soprano

© Sony Music Masterworks France Bernard Martinez

Élève de Rachel Yakar au Conservatoire national supérieur de musique de Paris, la soprano française Patricia Petibon a été découverte par William Christie. Elle possède un répertoire qui s’étend du baroque à la musique contemporaine, en passant par Mozart, Donizetti et Verdi. Depuis ses débuts à l’Opéra national de Paris dans Hippolyte et Aricie (l’Amour), elle interprète les grands rôles baroques comme Ginevra (Ariodante) au Grand Théâtre de Genève, Morgana (Alcina) à la Scala de Milan ou le rôle-titre d’Alcina au Festival d’Aix-en-Provence. Elle incarne également Despina (Così fan tutte) au Festival de Salzbourg, Giunia (Lucio Silla) au Staatsoper de Vienne, le rôle-titre de Lulu à Genève, Barcelone et Salzbourg, Aspasia (Mitridate) à Vienne, Munich et Paris (Théâtre des Champs-Élysées), Susanna (Les Noces de Figaro) au Festival d’Aix-en-Provence, Olympia (Les Contes d’Hoffmann) et Donna Anna (Don Giovanni) à l’Opéra national de Paris, Blanche de La Force (Dialogues des carmélites) au Théâtre des Champs-Élysées, au Staatsoper de Vienne et à La Monnaie de Bruxelles, Manon à Vienne, à Genève et à l’Opéra Comique, Mélisande (Pelléas et Mélisande) au Théâtre des Champs-Elysées. Elle participe à la création de Au monde de Philippe Boesmans à La Monnaie de Bruxelles. Elle fait ses débuts dans le rôle de Violetta (La Traviata) en 2018 à Malmö et elle interprète pour la première fois les quatre rôles principaux féminins des Contes d’Hoffmann à Bruxelles en 2019. Sa discographie englobe de nombreux titres dont les albums Nouveau Monde, La Belle Excentrique et L’Amour, la mort, la mer.

À retrouver dans

Haut de Page