FR EN

Paolo Fanale
Ténor

© Sandro Scalia / OnP

Né à Palerme, Paolo Fanale fait ses débuts dans le rôle de Don Ottavio de Don Giovanni à Padoue. Il est rapidement invité sur les grandes scènes lyriques internationales (Scala de Milan, Metropolitan Opera de New York, Théâtre du Châtelet et Théâtre des Champs-Élysées à Paris, Bayerische Staatsoper de Munich, Festival de Salzbourg, Opéra national d’Amsterdam, Staatsoper et Deutsche Oper de Berlin, Gran Teatre del Liceu de Barcelone, Theater an der Wien, etc.)
Il fait ses débuts à l’Opéra national de Paris en 2013 dans Falstaff (Fenton). Au cours des dernières saisons, il débute au Royal Opera House de Londres (Rinuccio de Gianni Schicchi), au Staatsoper de Vienne (Fenton) et à l’Opéra de Rome (Leicester de Maria Stuarda). Il chante dans La Flûte enchantée au Festival Soirées Lyriques de Sanxay, une version de concert de Lucia di Lammermoor au Théâtre des Champs-Élysées, Così fan tutte au Bayerische Staatsoper, La Favorite (en concert) à l’Opéra de Marseille, Don Giovanni au Staatsoper de Berlin et au Semperoper de Dresde, La Clémence de Titus à l’Opéra de Lausanne, L’Élixir d’amour au Staatsoper de Vienne, le Stabat Mater de Rossini à l’Accademia Nazionale di Santa Cecilia de Rome. Il a interprété le rôle de Pelléas au Maggio Musicale Fiorentino en 2015.
Il a chanté sous la direction de chefs d’orchestre tels Claudio Abbado (avec qui il a enregistré la Messe en ut mineur de Mozart et la Messe en mi bémol majeur de Schubert au Festival de Salzbourg en 2012), Rafael Frühbeck de Burgos, Daniele Gatti, James Levine, Kurt Masur, Zubin Mehta, Daniel Oren, Antonio Pappano, Jordi Savall, Michele Mariotti, Diego Fasolis.

Projets :
Iopas (Les Troyens) au Staatsoper de Vienne, Don Ottavio (Don Giovanni) au Teatro Comunale de Bologne et en concert avec le NDR Radiophilharmonie de Hanovre, Ferrando (Così fan tutte) au Bayerische Staatsoper de Munich, au Royal Opera House de Londres et à Las Palmas, Pylade (Iphigénie en Tauride) au Théâtre des Champs-Elysées, ses débuts dans le rôle de Lenki (Eugène Onéguine) au Festival Matsumoto.