Panajotis Iconomou
Baryton-basse

© DR

Né à Munich, Panajotis Iconomou entre à l’âge de neuf ans au Tölzer Knabenchor en tant que contralto. Au Festival de Salzbourg, il interprète le Vierter Edelknabe de Lohengrin sous la direction d’Herbert von Karajan, la Messe de Stravinsky avec Hans Graf, La Passion selon saint Jean et La Passion selon saint Mathieu de Bach avec Nikolaus Harnoncourt (DVD) et il se produit à la Philharmonie de Gasteig à Munich en tant que soliste avec Sergiu Celibidache. Il fait ses études au Guildhall of Music and Drama de Londres et au National Opera Studio, patronné par la Fondation Onassis. Il interprète Sarastro (La Flûte enchantée) au Welsh National Opera, au Opera Holland Park et au Festival de Macerata dans la mise en scène de Pier‑Luigi Pizzi, Colline (La Bohème) au Scottish Opera, au Welsh National Opera et à l’Opéra de Bonn, Sparafucile (Rigoletto) au Welsch National Opera, Masetto (Don Giovanni) au Scottish Opera, le Comte Horn (Un bal masqué) à l’English National Opera, Leporello (Don Giovanni), Figaro (Les Noces de Figaro) et Mephistophélès (Faust) à Hagen, Corpo (Rappresentatione di Anima et di Corpo) à l’Opéra de Cologne, Mercurio et Plutone (Le Couronnement de Poppée) à l’Opéra national d’Amsterdam, le Sprecher (La Flûte enchantée) au Teatro Regio de Parme, au Teatro San Carlo de Naples et au Teatro Carlo Felice de Gênes, Secret Police Agent (Le Consul de Menotti) au Teatro Regio de Turin, le rôle-titre de Don Giovanni à Saint-Moritz, Bâle, au Teatro Verdi de Pise et au Festival de Taormina. Il chante également Jesus (La Passion selon saint Jean) de Bach à l’Opéra de Vilnius dans une mise en scène de Robert Wilson. En concert, on peut l’entendre avec Jean-Claude Malgoire, Frans Brüggen, Hans Graf, Gustav Leonhard, Rafael Frühbeck de Burgos, Paul McCreesh, Daniel Harding, Sir Colin Davis, Sir Edward Downes, Sir John Eliot Gardiner et Georg-Christoph Biller. Il chante régulièrement au Gewandhaus de Leipzig avec l’Orchestre de Gewandhaus. En décembre 2014, il interprète des duos de Donizetti avec Edita Gruberova à la Philharmonie de Gasteig, à Munich. En 2016, il retourne au Gewandhaus de Leipzig pour participer au concert organisé pour les adieux de Ricardo Chailly. Il a enregistré la Messe en si mineur de Bach dirigée par Andrew Parrot et des cantates avec Nikolaus Harnoncourt.

Débuts à l’Opéra national de Paris