FR EN

Nicolas Testé
Baryton-basse

Artiste de la saison 20/21

Né à Paris, Nicolas Testé intègre en 1997 le Centre de formation lyrique de l’Opéra national de Paris. En 1998, il reçoit le second prix du concours « Voix nouvelles ». Il se produit depuis sur les plus importantes scènes lyriques et dans les grands festivals d’Europe. Il participe à de nombreuses productions de l’Opéra national de Paris et, en 2012, il fait ses débuts à la Scala de Milan. Il chante Jupiter (Castor et Pollux) au Theater an der Wien, Léandre (L’Amour des trois oranges) à Genève, Agamemnon (Iphigénie en Aulide) et Frère Laurent (Roméo et Juliette) à Amsterdam, Nourabad (Les Pêcheurs de perles) à l’Opéra Comique, au Metropolitan Opera, au Palau de la Musica de Valence et au Theater an der Wien, Cesare Angelotti (Tosca), Abimélech (Samson et Dalila), Don Basilio (Le Barbier de Séville), Marcel (Les Huguenots), Sarastro (La Flûte enchantée) et Sir Giorgio (Les Puritains) à l’Opéra national de Paris, A Harlot’s Progress de Iain Bell (création mondiale) au Theater an der Wien, Colline (La Bohème) au Metropolitan Opera de New York et au Bayerische Staatsoper de Munich, Raimondo (Lucia di Lammermoor) à Munich, Marseille, San Francisco, Berlin (Deutsche Oper), Turin et au Théâtre des Champs-Elysées, le Comte Des Grieux (Manon) au Metropolitan Opera, Claudius, (Hamlet) à Avignon et au Gran Teatre del Liceu de Barcelone, Ferrando (Le Trouvère) et Dr Grenvil (La Traviata) aux Chorégies d’Orange, Sir Giorgio (Les Puritains) au Teatro Real de Madrid, les quatre rôles diaboliques des Contes d’Hoffmann à l’Opéra de Los Angeles, Talbot (Maria Stuarda) à Zurich, Talbot, Méphistophélès (Faust), Alvise Badoero (La Gioconda) et Claudius (Hamlet) au Deutsche Oper de Berlin, Hérode (L’Enfance du Christ) au Théâtre des Champs-Elysées. Au cours de la saison 2019-2020, il chante Frère Laurent (Roméo et Juliette) et Arkel (Pelléas et Mélisande) à la Scala de Milan. Nicolas Testé se produit aussi en concert avec l’Orchestre national de France, l’Orchestre du Capitole de Toulouse, l’Accademia Santa Cecilia de Rome, l’Orchestre de la RAI de Turin, le Birmingham Symphony Orchestra, l’Orchestre national de Lyon, l’Orchestre national de Lille, le Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, au Barbican Center de Londres et au Carnegie Hall, sous la direction de Sir John Eliot Gardiner, Emmanuel Krivine, Sir Charles Mackerras, Marc Minkowski, Michel Plasson, Georges Prêtre, Pinchas Steinberg, Dan Ettinger…

À retrouver dans