Information spectateurs

En savoir plus

Michal Partyka
Baryton

Artiste de la saison 20/21
© DR

Né à Szczecin (Pologne), Michał Partyka étudie le piano puis le chant à Poznań avec Jerzy Mechliński. Lauréat de nombreux concours, il reçoit en 2008 le Grand Prix du IXe Concours national de Chant de Duszniki-Zdrój. L’année suivante, il entre à l’Atelier Lyrique de l’Opéra national de Paris. Sur la scène de l’Opéra de Paris, il interprète Schlemil (Les Contes d’Hoffmann), Sciarrone (Tosca), Melisso (Alcina), Kouliguine (Kátia Kabanová), Les Madrigaux de Philippe Fénelon. Il interprète également les rôles de Kouliguine au Théâtre Wielki et de Nardo (La Finta Giardiniera) au Théâtre MC93 Bobigny. Il est invité au Festival Radio France Occitanie Montpellier (Gesolmino de Madame Sans-Gêne, Sparck de Fantasio d’Offenbach) et au Festival de Salzbourg (Professeur Klingklang dans la création de Charlotte Salomon de Marc-Antoine Dalbavie). Il interprète le rôle-titre de Don Giovanni à Toulon, Guglielmo (Così fan tutte) et Silvio (Pagliacci) à Poznán, Dr Falke (La Chauve-souris) à Reims et Tours, le Dancaïre (Carmen) à la Scala de Milan, Marullo (Rigoletto) à l’Opéra national de Paris et le Comte (Les Noces de Figaro) à l’Opéra de Toulon. Plus récemment, il chante le rôle-titre d’Eugène Onéguine à Saint-Etienne et Dubaï, Frank-Fritz (La Ville morte) et le rôle-titre de Billy Budd au Théâtre Wielki de Varsovie puis à l’Opéra national de Budapest, un Député flamand (Don Carlos) et Méru (Les Huguenots) à l’Opéra national de Paris, Orfeo (Orfeo ed Euridice) à Wroclaw, Escamillo (Carmen) au Théâtre Wielki de Varsovie, Valentin (Faust) à Poznán, le rôle-titre de Don Giovanni à Saint-Etienne, Posa (Don Carlos) à Sarrebruck. Michał Partyka se produit également en concert : Don Quichotte à Dulcinée à Nanterre et au Théâtre Impérial de Compiègne, les Lieder eines Fahrenden Gesellen de Mahler à l’Amphithéâtre de l’Opéra Bastille et à Deauville, Legenda Bałtyku de Nowowiejski avec l’Orchestre de la Radio Polonaise, des extraits de Des Knaben Wunderhorn avec l’Orchestre national de Lorraine, Lélio de Berlioz au Beethovenfest de Bonn, le Deutsches Requiem de Brahms à la Laieszhalle de Hambourg et à la Philharmonie de Cracovie, le Requiem de Duruflé à la Philharmonie de Varsovie. Il a également enregistré Flis et Verbum Nobile de Stanislaw Moniuszko avec le Szczecin Castle Opera sous la direction de Warcisław Kunc. 

À retrouver dans

Haut de Page