Michal Partyka
Baryton

Artiste de la saison 17/18
© DR

Né à Szczecin (Pologne), Michał Partyka étudie le piano au Conservatoire puis le chant à l’Académie Ignacy Jan Paderewski à Poznań avec Jerzy Mechliński. Lauréat de nombreux concours, il reçoit en 2008 le Grand Prix du IXe Concours national de Chant de Duszniki-Zdrój.
L’année suivante, il entre à l’Atelier Lyrique de l’Opéra national de Paris. Il interprète les rôles de l’Auteur (La Répétition interrompue/Les Troqueurs de Dauvergne), du Chevalier (Mirandolina de Martinů) et de Henry Davis (Street Scene de Kurt Weill) avec l’Atelier Lyrique. Sur la scène de l’Opéra de Paris, il interprète Schlemil (Les Contes d’Hoffmann), Sciarrone (Tosca), Melisso (Alcina), Kouliguine (Katia Kabanova) et Les Madrigaux de Philippe Fénelon. Il interprète également les rôles de Kouliguine au Théâtre Wielki et de Nardo (La Finta Giardiniera) au Théâtre MC93 Bobigny.
Au Festival Radio France et Montpellier, il interprète le rôle de Gesolmino (Madame Sans-Gêne) et au Festival de Salzbourg, celui du Professeur Klingklang dans la création mondiale de Charlotte Salomon de Marc-Antoine Dalbavie, ainsi que le rôle-titre de Don Giovanni à l’Opéra de Toulon. Il chante également Guglielmo (Così fan tutte) et Silvio (Pagliacci) à Poznan, Dr Falke (La Chauve-souris) à Reims et Tours, le Dancaïre (Carmen) à la Scala de Milan, Sparck (Fantasio d’Offenbach) au Festival Radio France et Montpellier, Marullo (Rigoletto) à l’Opéra national de Paris.
Michał Partyka se produit également en concert à la Villa Médicis à Rome, à Londres et au Palais Garnier avec l’Orchestre de l’Opéra de Paris. Il interprète Don Quichotte à Dulcinée à la Maison de la Musique de Nanterre et au Théâtre Impérial de Compiègne, les Lieder eines Fahrenden Gesellen de Mahler à l’Amphithéâtre de l’Opéra Bastille et à Deauville, Legenda Bałtyku de Nowowiejski avec l’Orchestre de la Radio Polonaise ainsi que des extraits de Des Knaben Wunderhorn avec l’Orchestre National de Lorraine.
En 2009, il enregistre Flis et Verbum Nobile de Stanislaw Moniuszko avec le Szczecin Castle Opera sous la direction de Warcisław Kunc.
La saison dernière, il s’est produit en concert dans Lélio de Berlioz au Festival Beethoven de Bonn, le Requiem allemand de Brahms au Laieszhalle Hamburg et à la Philharmonie de Cracovie ainsi que dans le Requiem de Duruflé à la Philharmonie de Varsovie. Sur scène, il interprète le rôle du Comte (Les Noces de Figaro) l’Opéra de Toulon, le rôle-titre d’Eugène Onéguine à l’Opéra de Saint-Etienne ainsi que Frank-Fritz (La Ville morte) au Théâtre Wielki de Varsovie.
Parmi ses projets, le rôle d’Escamillo (Carmen) au Théâtre Wielki. 

À retrouver dans