Michael Volle
Baryton

Né en Allemagne, Michael Volle a suivi l’enseignement de Josef Metternich et Rudolf Piernay. De 1999 à 2007, il est membre de la troupe de l’Opéra de Zurich où il a interprété les grands rôles de baryton tels Beckmesser (Les Maîtres chanteurs de Nuremberg), Eugène Onéguine, Golaud (Pelléas et Mélisande), Marcello (La Bohème), le Comte (Les Noces de Figaro) ; en 2009, il y fait ses débuts dans le rôle de Barak (La Femme sans ombre) et, en 2012, dans celui de Hans Sachs.
De 2007 à 2012, il fait partie du Bayerische Staatsoper de Munich, où on a pu l’entendre dans les rôles-titres d’Eugène Onéguine et Wozzeck, le Comte, Morone (Palestrina), Kurwenal (Tristan et Isolde), Amfortas (Parsifal), Wolfram (Tannhäuser), Amonasro (Aida). Il est invité au Royal Opera House Covent Garden de Londres (Jochanaan de Salomé, Dr Schön et Jack de Lulu, Kurwenal, Amonasro, Scarpia de Tosca), à l’Opéra national de Paris (Danilo de La Veuve joyeuse, Mandryka d’Arabella, Hans Sachs), à la Scala de Milan (Wotan de L’Or du Rhin), au Staatsoper de Berlin (le Hollandais), au Deutsche Oper (Don Giovanni), à La Monnaie de Bruxelles, au Liceu de Barcelone, au Metropolitan Opera de New York (Mandryka), à Dresde, Hambourg, Vienne… ainsi que dans les grands festivals d’opéra : Munich, Baden-Baden, Salzbourg (Tamare de Die Gezeichneten en 2005, Leone de Tamerlano en 2012, Hans Sachs en 2013), Bayreuth (Beckmesser en 2007 et 2008), Bregenz (les quatre rôles diaboliques des Contes d’Hoffmann).
Il a récemment interprété le rôle-titre de Guillaume Tell au Bayerische Staatsoper de Munich, Amfortas (Parsifal) à Vienne, Wotan à Tokyo et Berlin (Staatsoper), Don Alfonso (Così fan tutte) au Festival de Salzbourg, Scarpia à Vienne et Berlin (Deutsche Oper), le Hollandais à Zurich et Munich. Michael Volle consacre une large part de sa carrière au récital et au concert, avec les plus grands chefs d’orchestre tels Zubin Mehta, Seiji Ozawa, Charles Dutoit, Riccardo Muti, Franz Welser-Möst, Antonio Pappano, Lawrence Foster, Mstislav Rostropovitch, Kent Nagano, Wolfgang Sawallisch, Thomas Hengelbrock, Mariss Jansons, Philippe Herreweghe, James Conlon, James Levine.
Il a été désigné « Singer of the Year » par le magazine Opernwelt et il a reçu en Allemagne le Prix du Théâtre « Faust ».

Projets :

Hans Sachs à la Scala de Milan et au Festival de Bayreuth, le Hollandais au Metropolitan Opera de New York, Wotan (L’Or du Rhin) au Festival de Baden-Baden. •