FR EN

Mélissa Petit
Soprano

© Swan Photographies

Née à Saint-Raphaël en 1990, Mélissa Petit étudie le piano et le chant à l’École de musique de sa ville natale. En 2009, elle entre à l’Université Sofia Antipolis de Nice et commence à se produire en soliste avec l’Orchestre de chambre de Saint-Raphaël. La même année, elle remporte le second prix du Concours international « Musica Sacra di Roma » et le premier prix du Concours de Béziers. De 2010 à 2013, elle fait partie de l’Opéra Studio de Hambourg, ce qui lui permet de chanter sur diverses scènes d’Allemagne et d’Autriche. En 2011, elle est invitée au Festival de Musique baroque d’Innsbruck où elle se produit dans Flavius Bertaridus, König der Langobarden de Telemann. En 2012, elle remporte le premier prix et le prix spécial « Prix de l’Opéra de Bordeaux » au Concours international « Musique au cœur du Médoc » et elle représente le Staatsoper de Hambourg lors du Concours Stella Maris organisé à bord du paquebot MS Europa. Sa prestation lui vaut une audition pour Deutsche Grammophon et un contrat pour une série de concerts au Musikverein de Vienne. En 2013, elle participe au Concours « Queen Sonja » à Oslo, où elle remporte le troisième prix et au programme TV « Stars of tomorrow » présenté par Rolando Villazon et retransmis sur Arte. En 2014, elle chante Edilia dans Almira, Queen of Castille de Haendel au Staatsoper de Hambourg et au Festival de Musique baroque d’Innsbruck. On peut aussi l’entendre à Hambourg dans Dialogues des carmélites (Sœur Constance), La Ville morte (Juliette), Les Noces de Figaro (Barbarina), La Flûte enchantée (Papagena), Ariane à Naxos (Najade), La Cenerentola (Clorinda), Die unglückselige Cleopatra de Johann Mattheson (rôle-titre) et à l’Opéra de Zurich dans Elektra (Vierte Magd) et Der Schauspieldirektor (Madame Silberklang). Depuis la saison 2015 / 2016, elle fait partie de la troupe de l’Opéra de Zurich.

Projets : Philidel (King Arthur), Première Dame (La Flûte enchantée), Servilia (La Clémence de Titus) à l’Opéra de Zurich.

Débuts à l’Opéra national de Paris