FR EN

Marion Lebègue
Mezzo-soprano

Artiste de la saison 19/20

Marion Lebègue a remporté le premier prix des Concours internationaux de chant de Toulouse et de Marmande 2014 et le troisième prix d’opéra de l’ARD International Music Competition 2015 à Munich. Elle interprète les rôles de la Deuxième Dame (La Flûte enchantée), Carmen et Mercédès (Carmen), la Muse, la Mère et Nicklausse (Les Contes d’Hoffmann), Emilia (Otello de Verdi), Orphée (Orphée et Eurydice de Gluck), Hélène de Troie (La Belle Hélène), Regina (La Princesse de Trébizonde d’Offenbach). Elle fait ses débuts à l’Opéra national de Paris en 2016 dans Le Trouvère (Inès) puis chante la Frugola dans Il Tabarro, la Zia Principessa dans Suor Angelica et Zita dans Gianni Schicchi à l’Opéra Théâtre de Metz, Fekloucha (Katia Kabanova) à l’Opéra Grand Avignon, Smeton (Anna Bolena) à l’Opéra de Marseille, Rosette (Manon) à l’Opéra de Monte-Carlo, Mercédès (Carmen) à l’Opéra de Nice, au Théâtre du Capitole de Toulouse et au Festival de Bregenz, Alisa (Lucia di Lammermoor) au Capitole de Toulouse, Mercedes (Carmen), Suzuki (Madame Butterfly) à l’Opéra de Limoges, le rôle-titre de La Nonne sanglante de Gounod à l’Opéra Comique. La saison dernière, elle interprète Suzuki à l’Opéra de Rouen, Smeton à l’Opéra national de Bordeaux, Rosine dans Un Barbier (adaptation pour jeune public) à l’Opéra de Toulon et à l’Opéra de Reims, Dorabella (Così fan tutte) à l’Opéra de Saint-Etienne, Rosette (Manon) à l’Opéra-Comique et à l’Opéra national de Bordeaux, le rôle-titre de Madame Favart à l’Opéra-Comique. Elle a chanté en 2014 la partie d’alto solo de Roméo et Juliette de Berlioz avec l’Orchestre national de Lyon (enregistrement Naïve). Elle a également interprété en concert Shéhérazade de Ravel, Les Nuits d’été, La Mort de Cléopâtre et les rôles de Didon et Cassandre dans Les Troyens de Berlioz sous la direction de Mathieu Romano. La saison dernière, elle a donné un récital à l’Opéra-Comique autour de Gounod et Massenet sous la direction de Clément Mao-Tacaks et interprété la partie d’alto dans Le Chant de la Terre de Mahler à la Philharmonie de Paris.

Projets :
Jezibaba (Rusalka) à Limoges, Berta (Le Barbier de Séville) à l’Opéra national de Paris, Paulina (La Dame de pique) à Marseille et Avignon (mise en scène d’Olivier Py), Marguerite (La Damnation de Faust) en concert à Saint-Etienne, Suzuki (Madame Butterfly) à Avignon. 

À retrouver dans