Marianne Croux
Soprano

© Studio j'adore ce que vous faites ! / OnP

       La soprano franco-belge Marianne Croux intègre la classe de Chantal Mathias en 2011 au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris dont elle ressort diplômée d’un master de chant avec les félicitations du Jury. En 2015, elle profite d'un échange avec la Manhattan School of Music de New York pour travailler avec Mignon Dunn. Elle fait ses débuts dans le rôle-titre de La Carmélite de Reynaldo Hahn au conservatoire. Elle interprète ensuite le rôle de Sophia Schliemann de Iliade l'Amour de Betsy Jolas à la Philharmonie de Paris et le rôle de Calypso des Constellations, une théorie de Josephine Stephenson à la Comédie de Picardie. Membre de l’Opéra Studio de Lyon, elle y interprète la Cinquième Servante d’Elektra de Richard Strauss. Elle poursuit au Grange Festival avec Frasquita de Carmen de Bizet, et die Junger Frau de Reigen de Philippe Boesmans à l’Amphithéâtre Bastille en novembre 2017. La soprano chante sous les directions musicales de Hartmut Haenchen, David Reiland, Jean-Luc Tingaud, Raphaël Pichon, Emmanuelle Haïm, Cornelius Meister, Jean Deroyer, Fayçal Karoui ou encore Jean-François Verdier. Sa formation de chambriste la conduit vers le Lied et la mélodie dans lesquels elle s’illustre en finale du concours Lili et Nadia Boulanger, en 2017, avec la pianiste Bianca Chillemi. Elle est invitée à de nombreux festivals en France (La Brèche Festival, Festival Pablo Casals, Festival d’Entrecasteaux, Notes musicales), et en Urugay au Festival de musique de chambre de Montevideo. Révélation lyrique 2017 de l’ADAMI, elle est finaliste du Concours musical international Reine Élisabeth de Belgique où elle remporte le prix du public en mai 2018. Marianne Croux rejoint l’Académie de l’Opéra national de Paris en septembre 2017.

À retrouver dans