FR EN

Luc Bondy
Librettiste

Né à Zurich, Luc Bondy a mis en scène ses premiers spectacles en 1971. De 1974 à 1976, il a travaillé à la Städtische Bühne de Francfort, puis il a réalisé de nombreuses mises en scène pour la Schaubühne de Berlin. De 1985 à 1987, il a été co-directeur de cette même scène. Parmi ses principales mises en scène, citons Terre étrangère de Schnitzler (Nanterre), Le Conte d’hiver de Shakespeare (Nanterre, Avignon, Berlin), Le Temps et la chambre de Botho Strauss (Berlin), John Gabriel Borkman d’Ibsen, En attendant Godot (Lausanne et Vienne), Phèdre (Lausanne, Paris et Vienne), La Mouette (Vienne), Drei Mal Leben (Trois versions de la vie) de Yasmina Reza, Anatol de Schnitzler (Vienne), Auf dem Land de Martin Crimp (Zurich et Berlin), Unerwartete Rückkehr de Botho Strauss (Berlin), Une pièce espagnole de Yasmina Reza (Paris), Cruel and Tender de Martin Crimp (Londres), Viol de Botho Strauss (Odéon-Théâtre de l’Europe), Schlaf de Jon Fosse (Wiener Festwochen), La Seconde Surprise de l’amour de Marivaux (Théâtre Nanterre-Amandiers).
Il a réalisé également des mises en scène d’opéra : Wozzeck à Hambourg, Così fan tutte à Bruxelles, Salomé à Salzbourg, Florence, Londres et Paris, Don Carlos à Paris (Théâtre du Châtelet), Macbeth à Edimbourg et à Vienne, Le Conte d’hiver à Bruxelles, Lyon et Paris, Le Tour d’écrou au Festival d’Aixen-Provence, Hercules au Festival d’Aix-enProvence et à l’Opéra national de Paris, Julie de Philippe Boesmans (création mondiale) à La Monnaie de Bruxelles et au Festival d’Aixen-Provence, Idomeneo à l’Opéra national de Paris.
En 2003, il a pris la tête du Festival de Vienne Wiener Festwochen et, en 2012, il a été nommé directeur de l’Odéon-Théâtre de l’Europe, qu’il a dirigé jusqu’à sa mort survenue le 28 octobre 2015. Il a publié un livre, Mes dibbouks, aux Editions Christian Bourgois.   

À retrouver dans