FR EN

Luc Bertin-Hugault
Baryton-basse

Artiste de la saison 19/20

 Luc Bertin-Hugault obtient un Master de Chant et un Master de Musique de chambre au CNSM de Paris en 2010, année où il est également nommé Révélation Lyrique de l’Adami. Il se fait rapidement remarquer sur les scènes françaises et internationales : le Mandarin de Turandot aux Chorégies d’Orange, Brander des Huit scènes de Faust et Don Pedro de Béatrice et Bénédict au Festival Berlioz de la Côte Saint‑André et au Festival de Dresde, l’Ermite du Freischütz au Royal Albert Hall, aux BBC Proms et à l’Opéra Comique, Sarastro de La Flûte enchantée aux Bouffes du Nord et à Saint-Étienne, le Médecin de Pelléas et Mélisande, Ahmad de Marouf, un Génie dans Manfred à l’Opéra Comique, le Curé et le Blaireau de La Petite Renarde rusée à Reims, Liège et Rouen, Rocco de Fidelio à Limoges, le Commandeur de Don Giovanni à Besançon et Limoges, le rôle-titre de Don Quichotte de Massenet à Chaumont et Besançon, Masetto de Don Giovanni au Festival Escales Lyriques de l’Île d’Yeu, un Député flamand de Don Carlo et Docteur Grenvil de La Traviata à l’Opéra national de Paris, le Vieillard (Caravaggio de Suzanne Giraud) et Theseus (Le Songe d’une nuit d’été) à Metz, Bartolo des Noces de Figaro, Collatinus du Viol de Lucrèce, Sénèque du Couronnement de Poppée, Salieri de Mozart et Salieri au Festival Musica de Strasbourg, le Bailli de Werther en concert au Théâtre des Champs-Élysées…
Il se produit en concert et en récital et forme avec sa sœur Anne un duo piano-chant. Plus récemment, on a pu l’entendre dans Pelléas et Mélisande (le Médecin / un Berger) à Limoges, La Flûte enchantée (Sarastro) à Nice, Les Pêcheurs de perles (Nourabad) en concert au Théâtre des Champs-Élysées et au Konzerthaus de Dortmund, Le Dernier Jour d’un condamné (le Bourreau) à Marseille, La Princesse légère de Violetta Cruz (création) au Théâtre Impérial de Compiègne, Les Contes d’Hoffmann (Crespel) à Metz et Saint-Étienne, Samson et Dalila (le Vieillard hébreu) à Metz, La Nonne sanglante (le Baron de Moldaw) à l’Opéra Comique, Pelléas et Mélisande (Arkel) au Théâtre des Champs-Élysées, La Damnation de Faust (Brander) à Nice.

Projets : 
Maître Subtil (Fortunio) à l’Opéra Comique, le Serviteur du prince Sinodal (Le Démon) à l’Opéra de Bordeaux, le Duc de Vérone (Roméo et Juliette) au Théâtre des Champs-Élysées et au Corum de Montpellier, le Docteur Grenvil (La Traviata) à l’Opéra de Saint-Étienne.

À retrouver dans