Information spectateurs

En savoir plus

Lotte de Beer
Metteur en scène

Née aux Pays-Bas, Lotte de Beer fait des études de piano, de chant et de théâtre avant de se spécialiser dans la mise en scène à l’Université des arts d’Amsterdam où elle obtient son diplôme en 2009. La même année, elle remporte le Ton Lutz Award du meilleur jeune metteur en scène pour Häuptling Abendwind à Amsterdam. Au cours de ses études, elle signe plusieurs mises en scène, comme Medea de Tania Silkhelianou (Theater School Amsterdam) ou Roméo et Juliette (Noord Nederlands Toneel). Sa carrière prend un essor international avec la production de Penthesilea, d’après la pièce d’Heinrich von Kleist, au Kameroperahuis Zwolle, suivie par Tango Türk au Neuköllner Oper Berlin et Clara S (création de Nicoleta Chatzopoulou) à l’Opéra de Leipzig. Elle est invitée sur les grandes scènes européennes : la création de Waiting for Miss Monroe au Holland Festival, Eugène Onéguine à Bielefeld, Hansel et Gretel et The New Prince (création de Mohamed Fairouz) à l’Opéra national d’Amsterdam, Boulevard Solitude à Copenhague, Rusalka à Essen, La Bohème, Les Pêcheurs de perles et La Traviata au Theater an der Wien, Così fan tutte à Braunschweig, Die Arabische Prinzessin d’Arriaga à Leipzig, Manon de Massenet à Opera Zuid. En 2015, elle reçoit le International Opera Award dans la catégorie « Newcomer ». Elle est la directrice de la compagnie Operafront avec laquelle elle a monté Moonstruck Intoxication, sur des œuvres de Henze, Schönberg et Mawxell Davies. Plus récemment, elle a mis en scène Le Vaisseau fantôme à Malmö, Mosè in Egitto au Festival de Bregenz, Lulu à Leipzig, Carmen à Essen, le Triptyque de Puccini au Bayerische Staatsoper de Munich, Le Barbier de Séville à l’Opéra national d’Amsterdam, La Pucelle d’Orléans au Theater an der Wien et Didon abandonnée à Bâle. Au cours de la saison 2019-2020, elle signe les mises en scène de Don Carlos à Stuttgart et Alcina à Düsseldorf.

À retrouver dans

Haut de Page