Lluc Castells Costumier
Artiste de la saison 22/23

© Alex Rademakers

Biographie

Né en Catalogne, Lluc Castells termine ses études de dessin à l’École Massana de Barcelone en 1995 puis se consacre à la scénographie et à la conception de costumes. Il a collaboré sur plus d'une centaine de créations pour des spectacles de théâtre, de comédie musicale, de cirque, de danse et d’opéra. 

Il travaille avec des metteurs en scène comme Xavier Albertí, Julio Manrique et Lluis Homar, entre autres, principalement à Barcelone et Madrid. Il a travaillé sur des spectacles tels que Professor Bernhardi de Schnitzler, No Man’s Land de Pinter, La Cerisaie de Tchekhov, American Buffalo de Mamet, Le Silence de la mer de Vercors... Il a été directeur artistique du long métrage 53 Días de invierno de Judith Colell (2006). 

Ses débuts à l'opéra en tant que scénographe et costumier ont lieu lors de modestes créations comme Così fan tutte, Don Pasquale, Anna Bolena, Le Petit Ramoneur, Brundibár. En 2008, il conçoit les costumes du Grand Macabre, créé l’année suivante à La Monnaie de Bruxelles, pour Àlex Ollé de La Fura dels Baus, marquant le début d’une collaboration qui perdure encore aujourd’hui. 

Viendront ensuite Grandeur et décadence de la ville de Mahagonny en 2010 (Madrid, Moscou), Quartett de Francesconi en 2011 (Milan, Vienne, Lille), Œdipe en 2012 (Bruxelles, Buenos Aires), Un bal masqué en 2013 (Sydney, Bruxelles, Oslo), Madame Butterfly (Sydney, Rome) et Faust (Amsterdam) en 2014, Pelléas et Mélisande (Dresde) et Le Trouvère (Amsterdam et Opéra national de Paris) en 2015, Norma (Londres) et La Bohème (Turin) en 2016, Jeanne d’Arc au bûcher et La Damoiselle élue en 2017 (Francfort), L’Histoire du soldat et Mefistofele en 2018 et 2019 (Lyon), Frankenstein (Bruxelles) et Turandot (Tokyo) en 2019, La Bohème (Barcelone) et Carmen (Tokyo) en 2021, Pelléas et Mélisande, Norma et Le Trouvère (Barcelone), Le Nez (Copenhague) en 2022.

À l’affiche

  • Opéra Bastille
  • du 21 janvier au 17 février 2023
Réserver

Haut de Page