Klaus Florian Vogt
Ténor

© Harald Hoffmann

Né en Holstein, dans le nord de l’Allemagne, Klaus Florian Vogtfait ses débuts comme corniste à l’Orchestre National de Hambourg avant d’étudier le chant. Après des débuts à Flensburg, il devient membre de la troupe de l’Opéra national de Dresde. Depuis 2003 il est indépendant. Klaus Florian Vogt excelle dans des rôles dramatiques comme Lohengrin, Tannhäuser, Parsifal, Stolzing (Les Maîtres chanteurs de Nuremberg), Siegmund, Florestan (Fidelio), Paul (La Ville morte), Hoffmann. Il interprète également des rôles lyriques-dramatiques comme Erik (Le Vaisseau fantôme), Andrei (La Khovantchina), le Prince (Rusalka), Bacchus (Ariane à Naxos) et Faust (La Damnation de Faust). Il se produit sur les grandes scènes lyriques internationales ainsi qu’au Festival de Bayreuth et au Festival de Salzbourg. En 2005 il a fait ses débuts au Japon dans le rôle d’Hoffmann, en 2006 aux Etats-Unis au Metropolitan Opera de New York. En 2007, il a interprété le rôle de Lohengrin à la Scala à Milan (où il est revenu pour celui de Florestan).
La même année, il débute au Festival de Bayreuth (Les Maîtres chanteurs de Nuremberg dans une mise en scène de Katharina Wagner). Il y est invité de 2011 à 2015 (Lohengrin dans la mise en scène de Hans Neuenfels),2016 (Parsifal dans la nouvelle production de Uwe-Eric Laufenberg), 2017 et 2018 (Les Maîtres chanteurs de Nuremberg dans une nouvelle production de Barrie Kosky). En 2017, il ajoute à son répertoire le rôle-titre de Tannhäuser (Munich). Klaus Florian Vogt a interprété le rôle de Lohengrin dans le monde entier (Teatro alla Scala, Metropolitan Opera de New York, Staatsoper de Vienne, Opéra de Zurich, Royal Opera House de Londres, New National Theatre à Tokyo, Bayerische Staatsoper de Munich, Staatsoper de Berlin, Staatsoper de Hambourg, Festival de Baden-Baden). Il se produit aussi en concert dans un répertoire qui comporte des œuvres de Mozart, Beethoven, Mahler, Verdi, Flotow et Wagner (Gewandhausorchester Leipzig, Orchestre Symphonique de la Ville de Birmingham, Concertgebouw d’Amsterdam, Orchestre Philharmonique de Munich) sous la direction de chef d’orchestres comme Daniel Barenboim, Andris Nelsons, Kirill Petrenko, Philippe Jordan, Mariss Jansons, Antonio Pappano , Simone Young et Kent Nagano.
Citons parmi ses enregistrement Helden (2012, Orchestre du Deutsche Oper de Berlin et Peter Schneider), Wagner (2013, Orchestre Symphonique de Bamberg et Jonathan Nott) et Favorites (2014, airs d’opérettes et de comédies musicales, Orchestre de la Radio de Munich et Gerrit Prießnitz), tous chez Sony Classical. En 2012, Klaus Florian Vogt a reçu le prix ECHO-Klassik comme « Artiste de l’année ».    

À retrouver dans