Katharina Melnikova
Soprano

© Alexej Vylegzhanin

Née à Smorgon (Biélorussie), Katharina Melnikova étudie tout d’ abord le violon avant de se consacrer au chant. Elle fait ses études vocales à l’ Académie de Minsk et à l’ Académie de musique de Graz avec Joanna Borowska-Isser. Une bourse lui permet de suivre les cours d’ été de l’ American Institute of Music en 2010 et 2013. Elle suit les master-classes de Chantal Mathias, Gabriela Lechner, Michele Crider, Helen Risinger, Edoardo Müller, Marius Stieghorst et Gerrit Priessnitz.
Elle donne de nombreux concerts en Autriche et, en 2012, le ténor Michael Schade la présente comme « jeune talent » au concert organisé par le directeur du Musikverein de Graz, Michael Nemetz. En 2013, elle interprète Despina de Così fan tutte au Deutsche Oper de Berlin.
L’ année suivante, elle chante le rôle-titre de Galatée de Franz von Suppé au Musikverein de Graz, Fedora (Die Zirkusprinzessin de Kalman) au Festival de Coburg et elle est lauréate HSBC de l’ Académie du Festival d’ Aix-en-Provence.
Au cours de la saison 2015 / 2016, elle chante Adele (La Chauve‑souris) et la Reine de la Nuit (La Flûte enchantée) au Théâtre de Baden (Autriche). La saison suivante, elle est invitée au Teatro Verdi de Trieste (Adèle sous la direction de Gianluigi Gelmetti, la Reine de la Nuit sous la direction de Pedro Halffter Caro) et, en 2017, elle fait ses débuts à Freiburg dans le rôle de la Fée de Cendrillon de Massenet.

Débuts à l’ Opéra national de Paris

À retrouver dans