Justina Gringyté
Mezzo-soprano

© Paul Marc Mitchell / OnP

Née en Lituanie, Justina Gringytė a fait partie du programme de perfectionnement Jette Parker Young Artist du Royal Opera House de Londres. Après des débuts sur les scènes britanniques (notamment le rôle-titre de Carmen à l’English National Opera et au Scottish Opera), elle commence à se produire sur les grandes scènes lyriques internationales. Elle interprète Maddalena (Rigoletto) et Marguerite (La Damnation de Faust) au Théâtre Bolchoï de Moscou, Carmen à Palerme, Lisbonne, Novossibirsk et Vilnius, Romeo (I Capuleti e i Montecchi), Dalila (Samson et Dalila) et Giovanna Seymour (Anna Bolena) à Vilnius, Preziosilla (La Force du destin) et Sara (Roberto Devereux) au Welsh National Opera, Suzuki (Madame Butterfly) au Gran Teatre del Liceu de Barcelone, Tigrana (Edgar) au Scottish Opera, Hänsel (Hänsel et Gretel) à Séoul, Fricka (La Walkyrie) au Teatro São Carlos de Lisbonne. Elle se produit aussi en concert sous la direction d’Esa-Pekka Salonen (Symphonie n° 8 de Mahler), Kazushi Ono (Symphonie n°9 de Beethoven), Gustavo Dudamel (Requiem de Verdi) et en récital avec les pianistes Julius Drake et Iain Burnside. Elle est nommée en 2015 « Young Singer of the Year » aux International Opera Awards.

Débuts à l’Opéra national de Paris

À retrouver dans

Haut de Page