FR EN

José Van Dam
Baryton-basse

© Naomi Baumgartl

Né à Bruxelles, José Van Dam demeure aujourd’hui l’un des interprètes les plus réputés du répertoire de baryton-basse. Depuis ses débuts à l’Opéra de Paris dans Les Troyens de Berlioz, il a été régulièrement invité dans les opéras et festivals les plus célèbres au monde. Son vaste répertoire comprend notamment les rôles titres de Falstaff, Simon Boccanegra, Don Giovanni, Boris Godounov, Guillaume Tell et Wozzeck. On a également pu l’entendre, entre autres, dans Les Noces de Figaro (Figaro), Parsifal (Amfortas), Salome (Jochanaan), Faust et La Damnation de Faust (Méphistophélès), Pelléas et Mélisande (Golaud), Tosca (Scarpia) et Le Turc en Italie (Selim). José Van Dam a créé le rôle-titre de Saint François d’Assise d’Olivier Messiaen à l’Opéra de Paris et a repris ce rôle dans la production de Peter Sellars au Festival de Salzbourg. Il a également chanté le rôle-titre dans la première mondiale d’Œdipe sur la route de Pierre Bartholomée à Bruxelles, L’Heure espagnole, Gianni Schicchi et Elias au Festival Saito Kinen (Japon), La Damnation de Faust à l’Opéra de Genève et à l’Opéra Bastille, Saint François d’Assise à la Ruhrtriennale et à l’Opéra Bastille, Les Maîtres chanteurs de Nuremberg (Hans Sachs) à l’Opéra de Zurich, Don Pasquale au Teatro Real de Madrid, Pelléas et Mélisande à l’Opéra national de Paris et au Metropolitan Opera de New York, De la maison des morts au Teatro Real, L’Amour des trois oranges (Tchélio), La Traviata (Germont) et Louise (le Père) à l’Opéra national de Paris ainsi que La Femme sans ombre (Barak), Boris Godounov, La Traviata et La Force du destin (Fra Melitone) à La Monnaie de Bruxelles. José Van Dam interprète également un vaste répertoire de concert, d’oratorio et de lieder et a collaboré avec un grand nombre de chefs de renom tels Herbert von Karajan, Claudio Abbado, Riccardo Muti, Georg Solti, James Levine, Seiji Ozawa, Lorin Maazel, Colin Davis, Michel Plasson, Charles Dutoit, Antonio Pappano ou Sylvain Cambreling.
 Au cinéma, il a joué dans Le Maître de musique de Gérard Corbiau et a interprété Leporello dans le Don Giovanni réalisé par Joseph Losey. Ses performances lui ont valu de nombreux prix. Il a notamment été nommé docteur hororis causa par l’Université de Montréal et la ville de Berlin lui a décerné le titre de « Kammersänger ». En France, il a été fait Commandeur des arts et des Lettres. Il a été anobli par le Roi Albert II de Belgique.

Depuis 2004, José Van dam est Maître en résidence à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth en Belgique où il dirige la section vocale.