Information spectateurs

En savoir plus

Jonas Kaufmann
Ténor

Artiste de la saison 20/21
© Gregor Hohenberg

Jonas Kaufmann fait ses débuts internationaux à l’Opéra de Zurich. Il est rapidement invité sur les plus grandes scènes lyriques. En 2010, il fait ses débuts au Festival de Bayreuth dans le rôle-titre de Lohengrin et, l’année suivante, il aborde Siegmund de La Walkyrie au Metropolitan Opera. Il interprète aussi bien les répertoires français (Werther, Faust, Don José de Carmen) et italien (Cavaradossi de Tosca, Des Grieux de Manon Lescaut) que l’opéra allemand (Bacchus d’Ariane à Naxos). 2013 est une année consacrée à Wagner et Verdi : Parsifal au Metropolitan Opera, Don Carlo au Royal Opera House de Londres, au Bayerische Staatsoper et au Festival de Salzbourg, Manrico du Trouvère et Alvaro de La Force du destin à Munich. L’année suivante, il ajoute à son répertoire le rôle-titre d’Andrea Chénier à Londres, Radames d’Aida à Rome, Canio (Pagliacci) et Turiddu (Cavalleria rusticana) au Festival de Pâques de Salzbourg ; il chante Florestan de Fidelio à Salzbourg et La Damnation de Faust à l’Opéra national de Paris. Il fait ses débuts scéniques dans le rôle de Walter von Stolzing (Les Maîtres chanteurs de Nuremberg) à Munich en 2016. En 2017, il interprète Lohengrin et Don Carlos (version française) à l’Opéra national de Paris et il chante son premier Otello à Londres. La saison 2018/2019 le voit de retour au Metropolitan Opera dans La Fanciulla del West, au Bayerische Staatsoper pour une nouvelle production d’Otello et au Royal Opera House pour La Force du destin sous la direction d’Antonio Pappano. Au cours de la saison 2019/2020, il aborde le rôle de Paul de La Ville morte à Munich, chante Florestan à Londres, Radamès (Aida) au Teatro San Carlo de Naples. Il ouvre la saison 2020/2021 du Staatsoper de Vienne dans le rôle-titre de Don Carlos. Il se produit régulièrement en récital avec le pianiste Helmut Deutsch (Winterreise, Italienisches Liederbuch). Sa discographie présente de nombreux CD et DVD d’opéras ainsi que les albums solo Verismo, Wagner, Verdi, Du bist die Welt für mich (musique légère allemande), Nessun dorma (airs de Puccini), Dolce Vita (mélodies italiennes), L’Opéra (airs d’opéras français), An Italian Night (avec Anita Rachvelishvili), It’s Christmas (chants de Noël). Il a été à de nombreuses reprises distingué par les magazines Opernwelt, Diapason, Musica America et aux International Opera Awards.

À retrouver dans

Haut de Page