Johannes Martin Kränzle
Baryton

Artiste de la saison 16/17
© Monika Ritterhaus

Né à Augsburg, Johannes Martin Kränzle a fait ses études à l’Académie de Musique de Francfort. Il entre en 1998 dans la troupe de l’Opéra de Francfort où il interprète Wolfram (Tannhäuser), Tomski (La Dame de pique), Griaznoi (La Fiancée du tsar), le Heerrufer (Lohengrin), Giovanni Morone (Palestrina), Amfortas (Parsifal) et les grands rôles des opéras de Mozart. Il a travaillé avec des metteurs en scène comme Keith Warner (Mort à Venise), Christof Loy (Paolo de Simon Boccanegra et Don Alfonso de Così fan tutte), Nicolas Brieger (Boulevard Solitude et Das verratene Meer de Henze).
Artiste versatile, Johannes Martin Kränzle a interprété le rôle-titre d’Orphée aux enfers d’Offenbach tout en jouant lui-même la partie de violon. Il s’est produit à l’Opéra de Cologne dans Les Maîtres chanteurs de Nuremberg (Beckmesser), La Petite Renarde rusée (le Forestier), Le Château de Barbe-Bleue, Guerre et Paix (Andrei Bolkonski). En 2010, il a été nommé au prix Faust pour son interprétation du rôle de Beckmesser et, en 2011, il a reçu le Cologne Opera Prize. Il a été invité à l’Opéra de San Francisco (Papageno de La Flûte enchantée et Frère Léon de Saint François d’Assise), au Staatsoper de Hambourg (le Comte des Noces de Figaro), au Bayerische Staatsoper de Munich (Papageno, Guglielmo de Così fan tutte, le Secrétaire de The Young Lord de Henze), à l’Opéra de Genève (Eisenstein de La Chauve-souris, Danilo de La Veuve joyeuse, Gunther du Crépuscule des dieux), au Festival de Salzbourg (Valens de Theodora et Nietzsche dans la création de Dionysos de Wolfgang Rihm), au Festival de Glyndebourne (Beckmesser sous la direction de Vladimir Jurowski). Il a fait ses débuts dans le rôle d’Alberich (L’Or du Rhin et Le Crépuscule des dieux) à la Scala de Milan et au Staatsoper de Berlin sous la direction de Daniel Barenboim et, en 2014, au Metropolitan Opera de New York dans le rôle de Beckmesser avec James Levine. Il a chanté Griaznoi de La Fiancée du tsar à Berlin et Milan dans la mise en scène de Dmitri Tcherniakov, Don Alfonso et Beckmesser au Royal Opera House Covent Garden de Londres.
En 2011, il a été élu « Singer of the Year » pour son interprétation des rôles d’Alberich et de Nietzsche. Johannes Martin Kränzle se produit aussi en concert et en récital (Winterreise).

Projets :
Beckmesser au Festival de Bayreuth, Eisenstein à Munich, Ford (Falstaff) à Anvers, Chiskov (De la maison des morts) à Francfort.

Débuts à l’Opéra national de Paris

À retrouver dans

Biographie

Débuts à l’Opéra national de Paris