Jean‑François Lapointe
Baryton

© Pol Baril / OnP

Originaire du Québec, Jean-François Lapointe s’est imposé sur les scènes lyriques internationales, principalement dans le répertoire français. Parmi ses rôles de prédilection figure Pelléas de Pelléas et Mélisande, qu’il a chanté à de nombreuses reprises (notamment à la Scala de Milan) avant d’aborder le rôle de Golaud. Il interprète les rôles-titres d’Hamlet, Don Giovanni, Eugène Onéguine, Candide de Berstein et Mârouf de Rabaud, Mercutio de Roméo et Juliette, Harlekin d’Ariane à Naxos, Danilo de La Veuve joyeuse, Ford de Falstaff, Lescaut de Manon, Escamillo de Carmen, le Comte des Noces de Figaro, Nevers des Huguenots, Zurga des Pêcheurs de perles, Enée de Didon et Enée, Marc-Antoine de Cléopâtre de Massenet, le Marquis de La Force de Dialogues des carmélites, Germont de La Traviata. Récemment, on a pu l’entendre à l’Opéra national de Paris dans Alceste (le Grand Prêtre), Werther (Albert), Faust (Valentin) et La Traviata, à l’Opéra de Marseille dans La Favorite (Alphonse), Hérodiade (Hérode), Cléopâtre (Marc-Antoine), La Traviata, Moïse et Pharaon (Pharaon), Falstaff (Ford), Hamlet (rôle-titre), Don Carlo (Posa) et Les Puritains (Riccardo), à la Canadian Opera Company, à Amsterdam, au Metropolitan Opera de New York et au Théâtre du Capitole de Toulouse dans Dialogues des carmélites (Marquis de La Force), à l’Opéra de Monte-Carlo dans Tannhaüser (Wolfram), La Favorite et Falstaff (Ford), au Théâtre des Champs-Elysées dans La Favorite, au Deutsche Oper Berlin dans La Traviata, à Avignon dans Hamlet, à Genève dans Faust, Ascanio de Saint-Saëns (Benvenuto Cellini) et Guillaume Tell (rôle-titre), à l’Opéra national de Lorraine dans Les Pêcheurs de perles (Zurga) et Lucia di Lammermoor (Enrico), au Teatro Comunale de Bologne dans Werther (Albert), à l’Opéra de Zurich dans Iphigénie en Tauride (Thoas)… Jean-François Lapointe est Chevalier de l’Ordre national du Québec.

À retrouver dans

Haut de Page