FR EN

Jean Teitgen
Chanteur

© Studio Harcourt

Jean Teitgen obtient un prix de chant et un diplôme de formation supérieure au Conservatoire national supérieur de musique de Paris. Son vaste répertoire s’étend du baroque à la musique du XXe siècle, avec une prédilection pour le grand répertoire italien (Puccini, Verdi, Donizetti) et le répertoire français (La Muette de Portici d’Auber, L’Étoile de Chabrier, Les Barbares de Saint-Saëns, Pelléas et Mélisande, Samson et Dalila). Il est invité sur les plus grandes scènes européennes.
On a pu l’entendre ces dernières années dans L’Amour des trois oranges (le Roi) à Genève et au Maggio Musicale de Florence, La Bohème (Colline) à Montpellier, Les Vêpres siciliennes (Béthune) au Royal Opera House de Londres, Roméo et Juliette (Frère Laurent) à MonteCarlo, Oman et à la Fondation Gulbenkian de Lisbonne, Don Giovanni (Leporello) à Bergen et Rouen, Carmen (Zuniga) à Orange, Madrid, au Théâtre des Champs-Elysées et au Royal Opera House, Mârouf, savetier du Caire de Rabaud (le Sultan) à Bordeaux et à l’Opéra-Comique, Pelléas et Mélisande (Arkel) au Théâtre des Champs- Elysées, La Nonne sanglante (Pierre l’Ermite) à l’Opéra Comique, Lohengrin (le Roi Heinrich) à Rouen et Nantes, Lucia di Lammermoor (Raimondo) à Toulon, Nancy et Bordeaux, Aida (Ramfis) à Nice et à Nancy, Turandot (Timur) à Marseille, Guillaume Tell (Gessler) à l’Opéra national de Lyon. Il se produit aussi en concert (Neuvième Symphonie de Beethoven, L’Enfance du Christ de Berlioz, Persée de Lully, Proserpine de Saint Saëns, Monsieur Beaucaire de Messager, Les Troyens avec l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg sous la direction de John Nelson, Thaïs (Palémon) au Teatro Real de Madrid et à Peralada aux côtés de Placido Domingo). Il s’est récemment distingué tant auprès du public que de la critique pour son premier Fiesco (Simon Boccanegra) à l’Opéra national de Montpellier et pour son interprétation du rôle d’Alvise dans La Gioconda mise en scène par Olivier Py au Théâtre de la Monnaie à Bruxelles. Il a fait ses débuts à l’Opéra national de Paris dans Les Contes d’Hoffmann (Luther, Crespel).  

À retrouver dans