James F. Ingalls Lumières

Biographie

James F. Ingalls collabore avec Peter Sellars depuis 1980. Il a entre autres signé les lumières des créations de John Adams (Nixon in China, The Death of Klinghoffer, El Niño, Doctor Atomic, A Flowering Tree, The Gospel According to the Other Mary, Girls of the Golden West), Kaija Saariaho (L’Amour de loin, Adriana Mater, La Passion de Simone, Only the Sound Remains), Toni Morrison et Rokia Traoré (Desdemona), ainsi que Saint François d’Assise, Le Grand Macabre et La Clémence de Titus au Festival de Salzbourg, Le Roman de Fauvel avec l’ensemble Sequentia et The Rake’s Progress au Théâtre du Châtelet, Idomeneo, Theodora, La Flûte enchantée et L’Électrification de l’Union soviétique au Festival de Glyndebourne. 

Il collabore régulièrement avec Mark Morris (L’Allegro, il Penseroso ed il Moderato, The Hard Nut, Layla and Majnun, Mozart Dances, Orphée et Eurydice) et avec la Paul Tudor Dance Company et Twyla Tharp Dance. Il a signé les lumières de Œdipus Rex / Symphonie des psaumes pour l’Orchestre symphonique de San Francisco et Esa-Pekka Salonen, de Fidelio pour l’Orchestre Philharmonique de Los Angeles et Gustavo Dudamel en collaboration avec Deaf West Theatre et, plus récemment, de Three Tchaikovsky Overatures d’Alexeï Ratmansky avec le Bayerische Staatsballett de Munich. Il collabore régulièrement avec les danseurs de The Wooden Floor à Santa Ana en Californie.

À l’affiche

  • Opéra Bastille
  • du 17 janvier au 04 février 2023
Réserver

Haut de Page