Irina Lungu
Soprano

© DR

Née en Moldavie, Irina Lungu suit l’enseignement de Mikhail Podkopaev à l’Institut des Arts Voronezh (Russie). Après avoir remporté plusieurs concours internationaux, dont le concours Belvedere, le concours Voci Verdiane de Busseto et le prix spécial du concours Operalia Placido Domingo à Los Angeles en 2004, elle intègre l’Académie de la Scala de Milan, où elle étudie notamment avec Leyla Gencer. Elle fait ses débuts à la Scala de Milan en 2003 dans le rôle d’Anaï de Moïse et Pharaon, sous la direction de Riccardo Muti. C’est aussi à la Scala qu’elle fait en 2007 ses débuts dans le rôle de Violetta de La Traviata sous la direction de Lorin Maazel. Régulièrement invitée depuis sur la scène milanaise, elle y interprète Adina de L’Élixir d’amour, le rôle-titre de Maria Stuarda, Marguerite de Faust, Nannetta de Falstaff, Oksana de Tcherevitchki et le rôle-titre de Sancta Susanna. Elle aborde le rôle de Gilda en 2013 au Metropolitan Opera de New York et l’interprète ensuite au Festival d’Aix-en-Provence (où on avait pu l’entendre dans le rôle de Violetta en 2011). Au cours de la même saison, elle chante Musetta (La Bohème) au Metropolitan Opera et pour ses débuts au Royal Opera House Covent Garden de Londres, Violetta au Teatro Regio de Turin, à La Fenice de Venise et à la Scala de Milan (dans la mise en scène de Dmitri Tcherniakov), Norina (Don Pasquale) au Teatro Filarmonico de Vérone, Marguerite (Faust) à l’Opéra national d’Amsterdam, Micaela (Carmen) aux Arènes de Vérone. Au cours de la saison 2014-2015, elle fait ses débuts dans le rôle-titre de Lucia di Lammermoor et dans celui de Donna Anna (Don Giovanni) à Vérone, où elle interprète également Juliette de Roméo et Juliette. Cette saison, elle interprète le rôle de Violetta pour ses débuts au Staatsoper de Vienne et à l’Opéra de Zurich, ainsi qu’au Staatsoper de Hambourg, au Séongnam Arts Center de Séoul et au Deutsche Oper de Berlin. Elle fait ses débuts scéniques dans le rôle de Mimi (La Bohème) au Novaya Opera de Moscou, chante Liu de Turandot au Royal Opera House de Muscat (Oman) et se produit pour la première fois sur la scène du Théâtre Bolchoï de Moscou.

Projets : Micaela au Teatro Regio de Turin et aux Arènes de Vérone, Gilda au Teatro Comunale de Bologne.

Débuts à l’Opéra national de Paris