Information spectateurs

En savoir plus

Iain Paterson
Basse

Après des études à la Royal Scottish Academy of Music and Drama avec Neilson Taylor, Iain Paterson fait ses débuts à Opera North. Sa carrière prend rapidement un essor international et il interprète les rôles de Kurwenal (Tristan et Isolde), Amfortas (Parsifal), Hans Sachs (Les Maîtres chanteurs de Nuremberg), Gunther (Le Crépuscule des dieux), Jochanaan (Salomé), Oreste (Elektra), le Garde-forestier (La Petite Renarde rusée), Balstrode (Peter Grimes), Wotan (le « Ring ») sur les scènes du Staatsoper de Berlin, du Staatsoper de Vienne, du Royal Opera House de Londres, du Lyric Opera de Chicago, du Houston Grand Opera, de l’Opéra de Leipzig, du Semperoper de Dresde, de l’Opéra national d’Amsterdam, de l’Opéra de Rome, du Théâtre Royal de La Monnaie de Bruxelles, de l’Opéra de Francfort. Il a fait partie de la troupe de l’English National Opera, où il a abordé des rôles comme Gunther, Figaro, Leporello, Colline, Amonasro et où il a participé à la création de l’opéra de Ryan Wiggleworth The Winter’s Tales (rôle de Leontes). Il a été invité au Festival de Bayreuth (Kurwenal sous la direction de Christian Thielemann, Wotan sous la direction de Marek Janowski), aux BBC Proms de Londres et au Festival d’Edimbourg (Gurre-Lieder de Schönberg sous la direction de Donald Runnicles, The Dream of Gerontius d’Elgar). Il a interprété la partie de basse de la Neuvième Symphonie de Beethoven à de nombreuses reprises. Il a chanté sous la direction des plus grands chefs d’orchestre actuels, comme Daniel Barenboim, James Levine, Christian Thielemann, Sir Antonio Pappano, Andris Nelsons, Philippe Jordan, Sir Simon Rattle, Kent Nagano, Christoph von Dohnanyi, Vasily Petrenko, Gianandrea Noseda, Edward Gardner, Sir Mark Elder. Au cours de la saison 2019-2020, il interprète le Hollandais (Le Vaisseau fantôme) à Leipzig, Wotan à Leipzig, Amsterdam et à l’Opéra national de Paris, Créon (Médée de Cherubini) au Staatsoper de Berlin, la Symphonie n° 8 de Mahler avec l’Orchestre Symphonique de Vienne dirigé par Philippe Jordan.

À retrouver dans

Haut de Page