Information spectateurs

En savoir plus

Hofesh Shechter
Chorégraphe

© Hugo Glendinning

Né à Jérusalem, Hofesh Shechter est un danseur et chorégraphe israélien. Formé à la danse folklorique, puis à l’Académie Rubin de danse et de musique de Jérusalem, il débute sa carrière de danseur au sein de la Batsheva Dance Company, avant de travailler avec les chorégraphes Wim Vandekeybus, Paul Selwyn-Norton, Tero Saarinen et Inbal Pinto. Il s’installe à Londres en 2002, où il réalise sa première pièce, Fragments (2003). Nommé artiste résident en 2004 au Centre The Place à Londres, il crée Cult (2004, en partenariat avec le Sadler’s Wells Theatre ; Audience Choice Award), Uprising (2006 ; inspiré des émeutes des banlieues françaises), In your rooms (2007, Critic Dance Award). En 2008 il fonde la Hofesh Shechter Company, installée en résidence au Brighton Dome. Il est lui-même nommé artiste associé au Sadler’s Wells de Londres, ainsi que Directeur invité du Festival de Brighton (saison 2014). Depuis, Hofesh Shechter continue d’enrichir le répertoire de sa compagnie de nouvelles créations qu’il présente dans des tournées internationales : The Choreographer’s Cut (2009, Sadler’s Wells), The Art of Not Looking Back (2009, Brighton Festival), Political Mother (2010), Survivor (2012, Centre Barbican ; en collaboration avec Anthony Gormley), Sun (2013), Barbarians (2015, Berliner Festspiele), Orphée et Eurydice de C.W. Gluck (2015, festival #HOFEST, Royal Opera House) et, récemment, Grand Finale (2017, La Villette, en partenariat avec le Théâtre de la Ville ; Olivier Award). Il chorégraphie également pour d’autres compagnies de danse internationales, parmi lesquelles le Royal Ballet, le Nederlands Dans Theater 1, le Alvin Ailey Dance Theatre, le Cedar Lake Contemporary Ballet, le Ballet de Bern et l’Ensemble Batsheva. Enfin, il s’associe à des projets pour le théâtre, la télévision ou l’opéra, créant, entre autres, Two Boys, avec le compositeur Nico Mulhy (2013, Metropolitan Opera de New York) ou présentant sa version d’Un violon sur le toit (2015, Broadway ; Tony Award). En 2018, The Art of Not Looking Back est entré au répertoire du Ballet de l’Opéra national de Paris.

À retrouver dans

Haut de Page