Hélène Schneiderman Mezzo-soprano

Biographie

Helene Schneiderman étudie au Westminster Choir College de Princeton. Elle obtient une maîtrise de musique en interprétation vocale au College of Music de l’Université de Cincinnati, puis un diplôme de chant lyrique en 1981. Elle s’installe alors en Allemagne et rejoint l’Ensemble de Heidelberg avant d’intégrer le Staatstheater de Stuttgart. Elle est régulièrement invitée à se produire à l’international sur les plus grandes scènes et dans les festivals : au Bayerische Staatsoper de Munich, de Karlsruhe, de Düsseldorf, d’Orlando en Floride ou encore au New York City Opera, au Schlossfestival de Heidelberg, au Festival Rossini de Pesaro. Parmi les chefs d’orchestre avec lesquels elle a travaillé figurent Bernard Haintink, Leonard Bernstein, Dennis Russell Davies, Giuseppe Patané, Sir Georg Solti. Son répertoire inclut La Flûte enchantée (La Deuxième Dame), Smeaton (Anna Bolena) au Concertgebouw d’Amsterdam et au Konzerthaus de Vienne. Henrietta (I Puritani) au Concertgebouw, Pénélope (Il Ritorno d’Ulisse in patria) et Isabella (L’Italienne à Alger) à Stuttgart, Rosina (Le Barbier de Séville) et le rôle-titre de Carmen, Chérubin (Les Noces de Figaro) et Dorabella (Così fan tutte) au Royal Opera House Covent Garden, Suzuki (Madame Butterfly) au New Israeli Opera Tel Aviv. Elle a interprété le personnage de Meg dans la nouvelle production de Falstaff de Johannes Schaaf, Bradamante dans la nouvelle production d’Alcina de Jossi Wieler, Ottavia dans Le Couronnement de Poppée et fait ses débuts dans Giulio Cesare. Elle se produit à plusieurs reprises à l’Opéra national de Paris notamment dans La Flûte enchantéeLes Noces de Figaro, Le Chevalier à la Rose, La Traviata et Madame Butterfly. Elle se produit régulièrement au Royal Opera House Covent Garden, ainsi qu’au Festival de Salzbourg (Nicklausse dans Les Contes d’Hoffmann, Flora dans La Traviata), Seattle Opera (Olga dans Eugène Onéguine), ainsi qu’ au San Francisco Opera.

Haut de Page