FR EN

Guillermo García Calvo
Chef d'orchestre

Né à Madrid, Guillermo García Calvo fait ses études à Vienne. Il a été l’assistant d’Ivan Fischer (Budapest Festival Orchestra, 2001, 2002) et de Christian Thielemann (le Ring au Festival de Bayreuth 2007). En 2003, il fait ses débuts de chef d’orchestre avec Hansel et Gretel au Schlosstheater de Schönbrunn. Depuis 2004, il entretient une étroite collaboration avec le Staatsoper de Vienne où il a dirigé un vaste répertoire d’opéra et de ballet (Macbeth, Rigoletto, La Fille du régiment, Lucia di Lammermoor, Le Barbier de Séville, La Flûte enchantée, La Traviata, L’Elixir d’amour, Nabucco, La Somnambule, Coppelia, Casse-Noisette, Onéguine, Don Quichotte, Giselle, Mayerling, Anna Karenine, Roméo et Juliette, Le Lac des cygnes). En 2011, il fait ses débuts en Espagne avec Tristan et Isolde au Teatro Campoamor d’Oviedo, où il revient en 2013 pour diriger le Ring. Il dirige le premier enregistrement discographique de l’opéra de Ramon Carnicer, Elena y Malvina, à la tête de l’Orchestre et du Chœur nationaux d’Espagne. Il est invité au Deutsche Oper de Berlin (La Cenerentola, Le Barbier de Séville, Lucia di Lammermoor, Carmen, Don Giovanni, Les Pêcheurs de perles, Rigoletto), au Festival Verdi de Parme (Stiffelio), au Teatro de la Zarzuela de Madrid (La Tempestad et Curro Vargas de Ruperto Chapí), au Maggio Musicale Fiorentino (Goyescas), au Gran Teatre del Liceu de Barcelone (La Gioconda), au Festival International de Musique des Canaries. Il a dirigé le Spectacle de l’Ecole de danse de l’Opéra national de Paris en 2016. Depuis la saison 2017-2018, il est directeur musical du Théâtre de Chemnitz et de la Philharmonie Robert-Schumann. Il y a dirigé Un bal masqué, Hansel et Gretel, le Ring, Parsifal, Le Chevalier à la rose, Les Maîtres chanteurs de Nuremberg, Fidelio. Il a reçu diverses distinctions, comme le Prix Codalario pour le Meilleur Artiste en 2013 et le Prix Leonardo da Vinci du Rotary Club en 2017.

Projets :
Mefistofele, Lohengrin, Carmen, le Ring à Chemnitz, Le Barbier de Séville, Nabucco au Staatsoper de Vienne.

À retrouver dans